Recherche

EDC de Mey

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Mey

Cacher

Acte I .Revanche (Non référencé)

Acte I . Revanche

..28 années après l'éveil.

Le bilan final était lourd, les pertes nombreuses. Ils s'étaient tus à jamais et ton avenir devrait se construire sur des souvenirs en lambeaux. Des rires de bonheurs vinrent les sourires émiettés, des étreintes chaleureuses la froideur de ton appartement.

Des pulsions qui t'animaient le sentiment de ne plus être, plus qu'au beau milieu d'un rêve. En parallèle des joies et des bonheurs exaltés par les plus insouciants. Jalousant ces temps ou toi aussi, tu riais des bêtises d'un troll à la peau bleu, sous les regards réservés d'une amie encore présente. Tu chérissais ces moments malgré la responsabilité qui t'incombait, vêtu d'une parure familiale et symbolique ou faits et gestes étaient jugés. Parmi les leurs et parmi les tiens, se réunissait encore cette dynamique commune, prête à jaillir et construire des lendemains meilleurs. Les lamentations n'étaient plus à l'appel et seul comptait l'épanouissement du cercle que tu consentais à côtoyer.

D'une ère à une autre, d'une vie à une autre, les années passèrent et déboulèrent avec elles leurs lots de supplications. Si la balance veillait à ne pas permettre l'inévitable, l'inévitable se produisit dans l'incompréhension du plus grand monde. L'Échiquier originel venait d'être renversé et un à un tombèrent tes seuls soutiens, d'une mère à une absence, d'une tendresse à l'ignorance. De l'exaltation meurtrière des mains de tes anciens camarades, périrent avec eux d'innombrables secrets et murmures.

Désarmé, il ne te restait plus que t'es genoux pour rester debout, tapis dans le noir des oublies, l'œil agar prêt à fuir les on dit. Tu étais devenu l'exacte personne que tu te défendais d'imiter, reconnaissable à ses paupières souvent fermées et ses mimiques nonchalantes. Tu ne ressentais ni plus la joie, ni plus la souffrance, déconnecté d'un univers ou le changement était permanent.

Étais-tu seulement capable d'aimer à nouveau, de donner une dernière chance, un ultime espoir à celle qui te prit dans ses bras après que tu ais effacé la signification de cette marque de tendresse ? Ils faisaient mine de ne pas tenir rigueur de tes mots acerbes et durs contrastant avec ta mélodieuse manière d'aborder un futur fragile. Elle, t'avait accepté, sachant pertinemment que tu ne survivrais pas à un nouveau souffle de vie si ce dernier venait à disparaître.

Informations sur l'article

- Turpitudes de la vie -
17 Janvier 2018
484√  15 4

Partager l'article

◊ Commentaires

  • Mey (146☆) Le 17 Janvier 2018
    - Petit article sans prétention où j'évoque très vaguement la situation du personnage aujourd'hui, en fonction des souvenirs qu'il m'en reste. J'étofferais amplement dans une (peut-être) suite.
  • Nelwenn (22☆) Le 17 Janvier 2018
    Décidément, je ne me lasse pas de te lire, peu importe où... en espérant que le "peut-être" devienne un "sûrement." ***
  • Aislinn~60672 (180☆) Le 18 Janvier 2018
    ***
  • Dianna (102☆) Le 18 Janvier 2018
    Il est bien joli votre petit texte, monsieur Mey !