Recherche

EDC de Manerina

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Manerina

Cacher

83 - Je suis venue vous dire

J'aurai aimé vous dire que tout se mérite, mais même le mérite a un prix. Il se paye avec des liasses de trahison, se monnaye en mépris et une certaine dignité s'hypothèque contre une autre.
J'aurai aimé vous dire que l'esprit s'élève à chaque échelon gravi, mais certains préfèrent ne pas s'encombrer de superflu dans leur ascension.
"Ce n'est pas votre grandeur d'âme qui vous sauvera d'une énième prise d'otage"

J'aurai aimé vous dire que j'ai réussi là où d'autres ont échoué, mais je n'ai réussi qu'à me regarder échouer. Et je bois encore face à une cuve aux reflets bleutés, vestige d'un idéal qui ne vit qu'à travers certains regards quand ils se posent en silence sur l'encre indélébile qui nous a marqué bien plus que les paroles tranchantes d'ennemis passés... qui n'en sont plus.
"Agere aut mori"
J'aurai aimé vous dire que l'éternité est une réalité, mais chaque disparition nous rappelle que seuls les regrets sont éternels. La réalité se façonne au gré de notre libre arbitre, et ce sont nos choix qui la déterminent. L'éternité est un don... encore faut il accepter le cadeau.
"Je serai toujours là..."

J'aurai aimé vous dire que j'ai su trouver les mots quand le coeur débordait et qu'à défaut d'accepter l'évidence, j'aurai au moins tendu la main pour la retenir. Mais les belles paroles se sont heurtées à un colosse un brin somatique, discret et sournois, il s'impose tel un vaillant protecteur pour mieux se dérober ensuite. Laissant ainsi la raison se noyer dans le marasme des vrais sentimensonges.
"Je suis fatiguée de jouer sur les mots."
J'aurai aimé vous dire que je me blottis dans les bras de mon âme soeur quand ses mots suent de vérités qui me transpercent le coeur. Mais je n'ai droit qu'à des regards encore plus criants que ses silences quand la soeur d'âme éteint son communicateur. Une jumelle à laquelle j'aurai aimé ressembler.
"Elle est précieuse parce que vous l'êtes."
J'aurai aimé vous dire que le passé ne resurgit que par vagues de douce nostalgie dans lesquelles il est bon de se baigner quand les rêves ne suffisent plus et que les souvenirs aident à tenir. Mais celui là est arrivé tel un orage dans un ciel déjà nuageux et a tout dévasté sur son passage. On dit qu'il faut parfois faire table rase du passé pour mieux construire l'avenir, mais certains reviennent avec des valises trop lourdes et la consigne est très chère à payer.
"Je ne vous en demande pas tant."
Je suis venue vous dire tous ces non dits que ma vie à préféré taire.

Informations sur l'article

Journal d'une Elfoolique
07 Octobre 2013
1272√  20 3

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Kmaschta (237☆) Le 07 Octobre 2013
    Il était temps..
    *joint son mouvement au pouce écaillé*