Recherche

EDC de Manerina

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Manerina

Cacher

67- J'avance à reculons

"Tout est paradoxe. J'en suis un et vous en êtes un aussi."
Et de tous ces paradoxes meurtris, j'en fait une logique de vie. Alors que le temps continue son avancée rectiligne, sans appel et sans issue, chaque pas chancelant que je fais n'est qu'un recul de plus vers un autrefois qui n'arrivera jamais.
Vide de tout ce manque qui m'emplit, je regarde tous ces mots que je refuse d'entendre et crie ce silence que seul mon paradoxe arrive à voir.
"Mais qu'est ce que tu cherche Mané?"
Je cherche ce que j'ai déjà trouvé depuis longtemps mais que je n'arrive toujours pas à saisir. Alors j'embrasse le grand rien, fermant les yeux pour mieux voir la petite voix silencieuse qui me berce de désillusions qui me font rêver.
Mais du véritable rêve éveillé il ne reste que de piètres tentatives de préserver une illusion engendrée par le mangeur de rêves lui même.
"Je vous ai négligée, et je m'en veux."
Il ne faut pas, je suis le centre d'intérêt désintéressé du moment. L'écureuil de course sur lequel on mise ou que l'on essaye de déstabiliser avant la course.
"Si vous vous enfermez dans des considérations illusoires vous n'aiderez en rien l'Empire, si vous perdez vos idéaux vous ne serez guère plus utile"
Elle ne pouvait pas mieux trouver ses mots pour me prouver une fois de plus, une fois de trop, qu'elle est cette réalité fracassante à laquelle je me heurte depuis des années.
Mais cette réalité à bien des visages et celui que j'aime le moins a troqué son regard pétillant contre un coeur de glace.
Face à la cuve de celle à qui j'ai tourné le dos, j'assume de porter les regrets d'un acte manqué ou plutôt d'un manquement qui a sonné la fin de l'acte.
Ses derniers mots raisonnent dans ma tête pendant que je m'adonne à un monologue avec celle qui n'a plus besoin de m'écouter.
"Ton Secret s'est révélé à moi de lui même. Ne t'en fais pas il sera bien gardé avec moi. A défaut de me revenir, reviens lui, je m'en contenterai..."
Aujourd'hui je continue d'avancer, en mettant un pied derrière l'autre, tendant la main à ma prochaine chute.
"Vous ne m'êtes rien. Et j'ai besoin de vous."

Informations sur l'article

Journal d'une Elfoolique
16 Mars 2013
1376√  11 7

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires