Recherche

EDC de Manerina

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Manerina

Cacher

39- Champ de bataille

Les combattants se jaugent du regards, se tournent autour, aucun ne semble vouloir être le premier à lancer les hostilités, heureusement pour eux, la tâche revient toujours au même.
Les stratégies ont déjà été établies, les alliances formées, les rapports sur le camp adverse ont été épluchés, les points faibles soulignés et mis de côté en cas de repli stratégique.
Il y a des taupes, tout le monde le sait et tout le monde se méfie de tout le monde. On garde un oeil sur l'adversaire autant que sur le compagnon de tranchée, dont la loyauté trouvera sa limite lors d'un conflit d'intérêt au prochain affrontement.
Les regards se croisent, haine, animosité, défi, provocation...
Le corps à corps est la dernière des options à envisager, ce sont presque tous des tireurs d'élite, chacun est à son poste, avec une cible bien en vue, prêt à tirer au moindre faux pas.
La lutte n'a rien de barbare, c'est une guerre technologique, avec des frappes chirurgicales, aucune effusion de sang, aucun cri de douleur, pourtant, aucune victime ne s'en est relevée indemne... Si elle s'en relève.
Car il faut savoir que tous les coups sont permis et bien que la cruauté prend une forme très inattendue, à peine voilée par le masque au sourire hypocrite, le vrai visage de la compassion n'ose pas montrer le bout de son nez. la compassion lors d'affrontements est montrée du doigt, c'est une faiblesse qui n'a pas sa place ici, et les jeunes recrues, tentent tant bien que mal de dissimuler cette "tare" afin de rester dans les rangs.
Les traités de paix sont rares, et ne se signent qu'au prix de longues négociations prenant parfois l'allure de séances de torture, durant lesquelles l'une des deux parties y laisse bien plus que des plumes.
Le Président, d'un simple appel, lance les hostilités: le vote est ouvert.
Les mots fusent dans tous les sens, les arguments s'entrechoquent tel des agris qui se croisent et le décompte final nous approche inéluctablement de la fin, à la manière du compte à rebours d'une bombe.
Le suspens n'est à son comble que pour les jeunes recrues, car les fins limiers, savent que tout se joue bien avant la déclaration de guerre.
Combien de victimes sont tombées sur le champ d'honneur? Encore une... Combien encore?
Nos souterrains, n'ont rien à envier au Conseil de la Noblesse, qui grâce à des troupes surentraînées, peut être considéré comme le plus grand champ de bataille de la ville.

Informations sur l'article

Journal d'une Elfoolique
01 Octobre 2012
1201√  5 2

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Manerina (1465☆) Le 02 Octobre 2012
    Ah? Pourtant il me semblait enfoncer une porte ouverte quelque part... Je ne pense pas que ce soit un secret. D'ailleurs Mané n'a jamais mis les pieds au CN, pourtant entre ce qu'elle sait, ce qu'elle suppose et ce qu'elle imagine ben... ça donne ça!