Recherche

EDC de Manerina

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Manerina

Cacher

30- Jeux de maux

Il est des mots dont la signification et la portée résident plus dans notre propre expérience qu'à travers une simple étude étymologique ou sémantique.
En ce moment, mon expérience tourne beaucoup autour de trois maux: le temps, la mémoire et le sort.
Le temps joue les contorsionnistes. Il s'allonge et se contracte au gré de ses humeurs. Sauf que ses humeurs sont rarement en phase avec les nôtres. Au moment où nous en avons le plus besoin, il nous manque cruellement. Mais c'est bien connu, le moment n'est que l'esclave du temps, seul lui peut décider de sa durée. On dit que le temps est relatif, faux! Moi je dis que le temps se cache derrière la relativité pour mieux nous torturer à travers l'instant qui ne dure pas assez, les heures qui s'éternisent, le passé qui nous rattrape ou encore le futur qui nous échappe.
On parle de la fuite du temps, mais comment peut il fuir alors qu'il est tout le temps là...?
La mémoire de son côté aime jouer à cache-cache. Mais attention jamais quand il faut et jamais où il faut. Ca me rappelle l'autre soir chez Esmé... En tentant de retrouver la mémoire à travers des souvenirs qu'on étaient censés lui rappeler, je me suis rendue compte que j'en avais oublié une grande partie... Je ne servais donc plus à rien dans cette expérience, je suis partie.
Arrivée chez moi, affalée sur un des canapés, vodcast à la main, j'ai réalisé le côté pathétique de la situation: elle boit pour se rappeler, je bois pour oublier. Esmé court derrière sa mémoire perdue, je fuis la mienne qui m'empêche d'avancer... au final, peut importe qui fuit, c'est toujours notre mémoire qui gagne n'en faisant qu'à sa tête, et tout ça bien entendu dans la nôtre, de tête.
Ce soir là j'ai décidé de m'avouer vaincue et j'ai laissé ma mémoire gagner la partie, cette défaite était peut être une victoire en soi, qui sait...? Le temps me le dira... mais quand? J'espère que je m'en souviendrai le moment venu.
Le sort quant à lui, est le marionnettiste par excellence. Il anime et articule notre vie comme bon lui semble, lui aussi fait ça au gré de ses humeurs et une fois n'est pas coutume, ses humeurs aussi ne sont jamais en phase avec les nôtres. C'est peut être pour ça qu'il s'en sort aussi bien...
On dit que la vie ne tient qu'à un fil, on oublie de préciser que c'est le sort qui tire dessus.
On pourra jouer autant que l'on veut avec ces mots là, mais une fois sortis du champ lexical, le temps, la mémoire et le sort restent des maux qui se joueront toujours de nous.

Informations sur l'article

Journal d'une Elfoolique
03 Septembre 2012
1384√  9 2

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Kmaschta (237☆) Le 04 Septembre 2012
    "En Chine, on dit, le temps, en principe, c'est bon. Un petit peu, pas trop. Sinon ça ne va pas." Maître Zhu