Recherche

EDC de Mako

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Mako

Cacher

Cadavres éléctroniques

Salut,

Je suppose que tu sais qui c'est. Ouais j'ai opéré quelques petites modifications.
Pourquoi ce changement ? On a tous besoin un jour ou l'autre de tirer un trait, à défaut d'oublier, pour passer à autre chose, j'imagine.

Mais je t'écris pas pour ça, tu te doutes bien.
Comme tu devais te douter que je finirais par t'écrire.

Ça fait deux ans qu'on s'est pas écrit. Tu m'avais pas répondu d'ailleurs.
J'avais pas osé relancé je te pensais occupée. Et puis je l'ai été aussi, j'aurais dû.

Je comprends pas. Pourquoi ?
Pourquoi t'es partie ? T'as vécu de pire période non ?

J'comprends que quand on se fait cuver, quand on est seule, quand il nous arrive bien pire que tout ça ce soit une éventualité qui se fasse jour.

Quand on est jeune surtout, on se dit qu'en face c'est peut être mieux.
Qu'à faire fi de notre liberté on sera au moins en droit d'attendre de la sécurité.

Mais on est trop vieilles j'imagine pour se raconter des trucs comme ça. Des illusions de NA ça. Notre enfer est toujours portatif. Il est toujours là on on se laisse atteindre.

T'es comme moi, t'as de la volonté. J'ai été volée, cuvée, .... violée... Trahie.
Trahie plus d'une fois.
Et c'est un peu ce que tu viens de faire la. Contre la Rébellion, à l'évidence.
Mais aussi tes proches.

Quand on dit a quelqu'un qu'on aurait voulu être sa mère, je crois que ça implique des responsabilités. Un peu d’honnêteté au moins. D'ailleurs tu m'avais dit ça juste avant de partir en cryo, une cryo définitive tu disais. Une fuite.

Comme la. Tu fuis.
Tu fuis quoi ? Comme j'ai dis, t'as de la volonté, surement plus que moi. Bien plus que moi.

Alors TU FUIS QUOI ?
Je peux pas croire que y'ai pas une raison. On est pas pareille, on agit pas de la même façon, mais je suis sure de ton amour pour la liberté.

Qu'est ce que tu peux bien foutre la bas ? T'as pas de comptes à me rendre, c'est sur.
Mais t'aurais pu me prévenir au moins quand t'es arrivée la bas. T'imagine pas le choc, j'ai cru a une blague de mauvais goût, et je pouvais même pas vérifier.
J'en ai parlé a des gens, pas toujours attentif des annonces officielles. Ils étaient sur les fesses. Pour rester polie.

Tu te lances pas dans le tourisme sectoriel comme certains au moins ? Trois ans par la deux ans par ci. Pour la crédibilité c'est moyen. Alors quoi ?...


La course folle des caractères s'arrête alors. Les doigts qui jusqu’à maintenant frappaient le clavier se figent. L'hésitation se prolonge, puis ...

Comment tu as pu faire ça ? Comment as tu pu briser l'admiration que j'avais pour toi ?
Je ne faisais plus confiance à grand monde, hésitant à chaque pas d'une nouvelle rencontre. Tu m'as confirmé en faisant ça une chose. On ne peut faire confiance à personne.
PERSONNE.
Et à la fin on est toujours seule...


La rédactrice réprime un sanglot. Puis prise d'une impulsion propulse son com d'une manière rageuse sur le mur le plus proche. Carcasse grésillante qui rejoint ensuite un amoncellement électronique.

◊ Commentaires

  • Léonie (313☆) Le 31 Juillet 2020
    Ô Mako ❤️
  • Alexf (36☆) Le 31 Juillet 2020
    la perte d'une amie proche. La trahison.

    Joli texte, plein d'emotion