Recherche

EDC de Lisiane

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Lisiane

Cacher

Wvalkyrie, Skiwi et Sucrerie

Cliquer sur 'Cacher' peut être plus agréable.
~
Avec le rainy mood en volume très (très très) léger, c'est encore mieux.
~
♪ Et un peu de musique. ♪
(le volume de base est très bas)

Wvalkyrie Skiwi et Sucrerie
Il est des légendes dont l'évidence atteste que le mythe a pris le dessus
sans laisser aucune trace des frontières de la réalité.
"L'histoire qu'ils content, c'est la tienne maintenant..."
Les voix résonnent là où ils ne reste que les fantômes d'un passé perdu de vu.
Un goût chimique persistant sur la langue et des couleurs qui se mêlent et tourbillonnent.
Une présence se matérialise à travers ces sens éphémères,
un goût fort, une odeur sucrée, des couleurs enlacées et soulignées par l'ambre.
Et une autre voix qui résonne. Tout le reste est flou, vide.
Depuis combien de temps n'a tu ressenti les textures sous tes doigts ?

"Après on ne sait combien d'années, qu'on n'a heureusement pas compté."
Cette voix, cette silhouette, à travers laquelle passent quelques sentiments.
La sensation d'être accompagné d'une présence, représentant comme une ancre alors que l'être entier n'a de cesse de dériver vers le rien.
La dérive de données qui se heurtent et s'agitent dans un chaos toujours plus enragé.
Depuis combien d'années tes armes sont-elles au sol ?
La lutte est impossible, car l'ennemi n'est qu'un reflet représentant une forme devenue bien trop floue pour en définir les frontières de la réalité. Un mythe, une légende bercée par les douces teintes ambrées.
"J'écouterai volontiers l'histoire que vous voudrez me raconter."
Une histoire qui s'efface et s'étiole comme le smog dispersé par le vent.
Un reflet transformé sur un miroir de désillusion et de déception. Une image créée et transmise à une perception faussée et défaillante.
Les signaux sont absents. Les voix se taisent.
Le vide rempli les absences.
"Tu es là. C'est bien toi.."
"Croyez-moi, vous êtes réelle."
Dans toutes les légendes, c'est aux heures les plus sombres que la Foi est éprouvée.
Le héro doit se confronter à ses craintes les plus profondes pour faire preuve de courage.
Une lueur persiste, quelque part. Il suffit de la chercher ?
"Vous voyez. Ce n'est pas si dangereux.."
Et alors une mélodie rythmée porte les espoirs plus loin,
au delà des limites du possible et du réel.
Nous raccrochons-nous à ces croyances juste parce qu'il n'y a plus rien d'autre ?...
Ou est-ce parce qu'au fond, elles ont toujours été là, et le vide nous permet simplement de les voir plus distinctement ?
Un goût sucré et chimique persiste sur la langue, et les voix résonnent encore dans la salle bercée par l'ambré.
Ce récit touchera un jour à sa fin pour laisser place à un autre. Aujourd'hui, laissons se coucher les dernières lettres de ce conte.

◊ Commentaires

  • Lisiane (327☆) Le 15 Avril 2019
    Comme toujours. HRP, inconnu des persos, récit déformé, mêlé de point de vus de la pionne comme la JD avec des grains de RP décontexté (oui ça se dit pas, mais je fait ce que je veux, nah).
    PS : ce n'est pas un au revoir ! On en est encore loin. =p
    N'hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez une critique constructive ou si vous aimez bien sans forcément vouloir étoiler.
  • Lisiane (327☆) Le 15 Avril 2019

    Suis-je vraiment partie si loin dans l'abstrait ? X')
  • Lisiane (327☆) Le 16 Avril 2019
    Merci camarade ! =$
    Comme j'essaie généralement de transmettre plus une ambiance qu'un récit ou une scène, c'est pas facile et j'ai souvent peur de ne pas réussir à rester assez 'accessible'.
  • Eaven (816☆) Le 16 Avril 2019
    "Écrire une histoire non plus, ce n'est pas si dangereux."