Recherche

EDC de Lisiane

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Lisiane

Cacher

Contre analyse

Spoiler (Afficher)
Ecoute pendant rédaction. Ecrit spontané, pas vraiment de relecture.
Comme chaque fois, elle se rend à cette conférence afin de collecter toujours plus de données. Elle se met en arrière, dans un coin assise sur une chaise sans bouger. Une demoiselle lui adresse un sourire, mais la gynoïde est concentrée et ne la vois pas. Elle repère quelques têtes connues. Le vendeur, Cryx, Legion et d'autres encore.
Elle enregistre, étudie, examine. Mais pourquoi y a-t-il tant de monde ? Tellement de choses à voir, à analyser. De l'agitation, l'arrestation d'une nobilis. Elle est mal placée, elle n'arrive à suivre tout ce qu'il se passe. Les têtes connues, une après l'autre, sortent de la salle pour différentes raisons souvent connues d'eux seuls, disparaissent, et elle, elle observe... Des données, encore et toujours des données. Mais...
Ses analyses se dispersent, ses connexions s'emmêlent et se contrarient. Et étrangement, elle ne se contente plus de ce qu'elle a sous les yeux. Où sont-ils partis ? Pourquoi ? … Vont-ils bien ? Voilà encore une nouveauté de ses programmes.
La gynoïde sent ses circuits commencer à s'échauffer. Elle se lève, et sort.
Le vent, le smog, le vide des rues sombres. Ses ventilations s'enclenchent juste quand elle passe les portes et la crasse vient s'engouffrer pleinement dans ses circuits. Elle ne parvint pas à appliquer de liens logiques dans tout ce qu'elle a emmagasiner ce soir. Elle ne comprend pas. Elle doit comprendre.
Machinalement, elle se met à marcher, mais aucun but ne se défini, toute sa mémoire vive est focalisé sur ce qu'elle a récolté. Elle va jusque dans sa rue, devant l'immeuble de son appartement mais ne s'y arrête pas, tourne et retourne, passe devant l'usine où elle travail.
L'Armacham Plaza, premier bar où elle est entrée à son éveil. Elle passe la porte. Avance de quelques pas.
Elle voit la vautour discutant avec quelqu'un. Elle la regarde un court instant sans un mot, son expression neutre de machine figé sur son visage, puis se retourne et sort, restant fixe un instant, là dehors. L'autre sort derrière elle. Puis s'éloigne.
La gynoïde reprends sa route, les pulsions électriques fusant pour traiter ces données, puisant dans ses ressources.
Elle va aussi au CAI, entre, ressors. Parcours les rues inlassablement, sa ventilation s'encrassant toujours plus.
Combien de temps s'est-elle déplacée ainsi ? Elle est allé dans le quartier sud, le nord, le centre, et la revoilà devant le Plaza. Elle passe à nouveau la porte et s'arrête à quelques pas de l'entrée. Que se passe-t-il donc ? Que cherche-t-elle ? Cette fois c'est l'outrilien qui apparaît devant son regard. Son amie le rejoins, peut être qu'ils discutent, et la machine reste là, toujours immobile. Il passe a côté d'elle et sort. Elle penche très légèrement la tête... et sort à son tour. Lui a déjà disparu dans la nuit et elle se remet en mouvement.
Ses analyse se sont arrêtée... Elle n'a plus d'énergie... Elle n'a pas assez d'informations pour résoudre les problèmes s'imposant à elle. Elle erre encore dans les rues, revient vers le bâtiment où se tient la réunion, s'arrête dans un coin. Reste là, sans bouger, entrant par intermittence en une légère veille forcée, un système d'économie d'énergie. Elle fait le tour encore du quartier, plusieurs fois.
Et puis rien. Ses programmes et logiciels sont en veille. Elle s'est déconnectée. Ses systèmes d'aération produisent un sifflement gras. Ses pas lents continuent d'avancer. Elle finit par s'écrouler.
Par chance, elle est chez elle.
Quel sens à tout ceci ?

◊ Commentaires

  • Lisiane (328☆) Le 01 Février 2016
    Hanw, mici toutes les deux.
    Je dois dire que ce perso est un petit défis pour moi, alors bon je suis souvent un peu incertaine dans ce que je fais. (par exemple j'ai un autre article qui date un peu dont j'arrive pas à être satisfaite =$ ) Alors ça me fait plaisir de vois que ça plaise au moins un peu. ^^