Recherche

EDC de Lisiane

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Lisiane

Cacher

Analyse d'une prière

Elle était là par défaut.
Elle préférait travailler, cela était bien plus productif pour le développement de l'humanité, en son sens.
Mais on lui avait dit que cette soirée était plus importante, dans le domaine social en déduit-elle.
Elle venait de s'éveiller, elle devait découvrir d'avantage l'environnement social. Soit, elle irait.
Et elle était là.
Elle avait imiter les autres individus, assise sur une chaise, restée au fond pour avoir une vue d'ensemble, mieux observer les réactions envers l'événement qui allait se produire.
Devant défilèrent plusieurs orateurs. Chacun expliquaient à leur manière une façon d’appréhender le terme de 'Foi', qu'elle avait déjà vu et entendu à plusieurs reprises. Tout ceci échappait à sa logique. Les connexions et données qui s'accumulaient dans sa mémoire interne ne faisaient que se brouiller et parfois se contredire.
Et puis vint le tour d'une humaine. La gynoïde se demanda qu'elles informations elle allait encore devoir stocker et trier, perdant de son précieux temps.
La femme proposa de citer une prière... Les capteurs de la machine se focalisèrent.
Elle n'avait encore jamais entendu ce genre d'expression. Il y avait les chants, les poésies, les proses... Entendre une prière pouvait s'avérer très intéressant pour le développement des programmes de L1S14N3. Ainsi, elle concentra tout le potentiel de ses différents détecteurs sur l'être qui se tenait devant.
Un profond silence venait de s'installer dans la salle, alors que quelques micro-seconde auparavant régnait un bourdonnement continue dû aux murmures des spectateurs. Cette absence de son, de données à analyser, brouilla l'espace d'un instant les flux électriques de la mécanique.
Et puis enfin, la voix de l'humaine s'éleva et parvint jusqu'aux transducteurs électroacoustiques de la robot, qui reçu soudain un flot de données à traiter après une inactivité courte mais totale.
Les paroles n'avaient de sens que les définitions que l'androïde leur connaissait. Elle avait du mal à saisir le sens global de ce qui était énoncé.
Pourtant... Le son vibrait. Les ondes se propageaient, ricochaient contre les parois de la grande salle pour revenir en un léger écho, perçant et transcendant le silence respectueux qu'établissait l'assemblée. Et les capteurs de Lisiane vibraient à l'unisson de ces vagues sonores, douces, claires, régulières, transformées en impulsions électriques qui à une vitesse folle étaient traduites en données et analysées par une multitude de programmes, recoupées et connectées avec toutes les autres données déjà présentes. Des relevés inhabituelles, précieux.
Et alors que l'humaine mit fin à son allocution sacrée, un nouveau silence se posa. Mais cette fois, pas de vide. La gynoïde avait tous ses logiciels tournant à plein régime, ses capteurs continuant de vibrer, les pulsions électriques parcourant son corps de métal dans tous les sens...
L'Honora Ceremonium continua son court... Mais là, au fond de cette grande salle de la Domus Imperatoris, une machine continuait inlassablement d'analyser quelque chose de nouveau et profondément mystérieux. Même le trouble apporté par un individu suicidaire ne perturba pas ses recherches et analyses qui faisaient surchauffer ses circuits...
Après tout ceci, lorsqu'enfin elle eut retrouver la chambre du CAI, allongée sur le lit et les yeux figés sur le plafond, elle travaillait encore à l'examen de cette soirée... Et jusque là, la seule conclusion à laquelle elle était parvenue, c'était que la prière s'avérait être une démarche qui poussait à la productivité, car rien qu'en réactivant les connexions y étant liées, elle détectait encore ces pulsions électriques créés par la 'Lithanie contre la peur' traverser toutes ses fibres.
Elle mettra encore beaucoup de temps à saisir l'importance et la signification de tout ceci, mais ce soir là, lorsque la gynoïde se mit en veille prolongée, quelque chose s'enclencha et ne s'arrêtera pas. Un nouveau programme naissait, intitulé FOI.

◊ Commentaires

  • Nefer~54050 (142☆) Le 22 Janvier 2016
    *
  • Lisiane (326☆) Le 23 Janvier 2016
    Merci pour les étoiles. =$

    Je suis contente que ça te plaise Dye, je l'espérai j'avoue, alors si ce texte te convient alors c'est parfait pour moi. ^^