Recherche

EDC de Lilio

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Lilio

Cacher

Ma première amie.

Une rencontre, un avenir.
Petit.e NA tout juste sorti.e du maturateur. Un regard vague encore perdu dans la volupté du sommeil artificiel qui me tenait, mes poumons respirant ses premières bouffées d’oxygène. Je suis né.e. C’est alors que mes pas m’ont porté dehors, dans le smog qui me pris par les narines. Une grimace s’épanouissant sur mon visage, sans doute, un plissement de nez et ma tête se secouant de gauche à droite comme si elle voulait échapper à ce brouillard.
Bon sang, c’est quoi ça… J’ai l’impression d’étouffer. J’étais mieux à l’intérieur…
Pris.e dans une hésitation, mes yeux se posant sur la porte de bâtiments duquel je suis sorti.e et l’extérieur, je restais figé.e un long moment. Enfin, je finis par accepter la douleur et poursuivi.e ma route dans les rues du secteur. Après une longue ballade, ma curiosité naissante, je commençais à entrer dans les différents immeubles jonchant les bas-côtés. Quelques heures s’écoulent, et finalement, un bar se présente à moi.
J’entre ou j’entre pas ? J’ai peur… Il y a peut-être des gens. Oui, mais s’il y en a, tu vas pouvoir trouver quelqu’un pour t’aider ?! J’sais pas….
Ma main se pose sur la poignée, hésitante. Je souffle longuement, essayant de calmer ce cœur qui bat la chamade dans ma poitrine.
Drôle de sensation….
Puis entre. Une douce odeur me prend au nez, une atmosphère chaleureuse m’est alors offerte sous les yeux. D’une timidité sans nom, je fis quelques petits pas entre les murs, mon regard fuyant clairement celui des autres. Heureusement, ils n’étaient pas beaucoup.
Ah… Je sais pas quoi faire, j’ose pas les regarder. Oui, regarde tes mains, c’est ça. Oh.. Des mains !
On me prit alors d’assaut. Des présentations bienveillantes sont faites, mes joues rougissantes à chaque regard posé sur moi, des frissons me parcourant. D’effrois ? De froid ? Qui sait, faut dire que la tenue que je portais semblait juste avoir pour fonction de cacher mon corps fraichement conçu et non à me réchauffer.
Ah … Je bave… C’est cette bonne odeur aussi… Ahhh, j’ai faim.
Et c’est là que tu es apparue. Chargée d’un œuf et d’une boisson. Tu me les as tendus, sourire réconfortant sur le visage, m’observant quelque peu. Patiente. Finalement, tu as tout laissé sur la table, remarquant sans doute mon regard troublé, perdu. Je devais ressembler à un petit écureuil shooté aux champignons.
Je ne sais pas ce que je dois faire… Rah… Je prends, je prends pas… Oh… Elle est gentille. Bon… Je vais en prendre un morceau alors.
A partir de là, ma vie en tant que rebelle a commencée. Trouvant du travail à La Bonne Nuit en tant que Serveuse. Mes débuts furent catastrophiques, et c’est alors que tu réapparues. Me voyant perdre mes moyens devant les racks, tu me fis une formation rapide. Tes explications claires et épurées m’ont permise de devenir une serveuse hors pair (Celui qui en doute mérite d’être mangé par le Grand Rat).
Ouf… Heureusement qu’elle était là, je ne m’en serais jamais sorti.e…. Enfin, ça aurait pris plus de temps.
Ensuite, tu venais me rendre visite de temps en temps. J’attendais ces moments-là avec impatience, toujours très content.e de te voir, me souriant, me parlant de la vie dans le secteur., des gens que tu connaissais. Finalement, au fil des jours, une amitié finit par montrer le bout de son nez. On finit par se donner des petits rendez-vous dans nos travails respectifs… Ou ailleurs. Buvant du Skiwi. Dansant même parfois ! Tu m’as vu dans des états … Tu m’as fait faire de ces choses aussi !
Dite moi qu’elle va être là, s’il vous plait, s’il vous plait ! Ahhh ! Elle est là ! Je suis tellement content.e de la voir… Elle m’avait manqué.
J’ai terminé par venir travailler dans ton bar, me demandant sans cesse de vous rejoindre. J’ai fini par céder. Au fil du temps, j’ai compris que tu étais devenue plus importante que je ne l’aurais pensé. Chaque moment passé avec toi me remplissait de douceur, de tendresse. J’ai su dès cet instant que si je te perdais… C’est comme si une part de moi-même finirait par s’éteindre.
J’ai bien fait de venir ici, je me sens comme chez moi. C’est ma maison lorsque qu’elle est là.
On a commencé par se voir comme des sœurs. T’es mots parfois froids et brutes me faisait sourire, devenant plus taquine et moqueuse avec toi. Tu as même osé me faire un chat *bipe* quand j’ai changé de sexe juste pour t’en assurer ! Non, mais, faut vraiment être proche pour ce genre d’action !
Mais enfin ! Pourquoi elle a fait ça… J’ai hoooooonte ! Vilaiiiiiine !
Aujourd’hui, nous sommes sœurs pour le meilleur et pour le pire. Rien que d’y penser j’en souris encore bêtement. Si quelqu’un me voyait, il pourrait se demander si je ne suis pas sous drogue.
Tu ne peux savoir à quel point je tiens à toi et ce que je peux faire pour toi. Sache que je t’aime, toi qui es là depuis que je suis née. Les déclarations de trois mètres ne sont pas pour moi, je suis bien trop maladroite avec mes mots. Je me répète juste pour que tu sois sûre de ça, mais je t’aime.
Une rencontre, un avenir.
Spoiler (Afficher)
Ne pas utiliser en RP

Informations sur l'article

Expériences
01 Avril 2021
170√  3 2

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires