Recherche

EDC de Klepp

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Klepp

Cacher

Vol d'OR - Partie III

Jamais deux sans trois…
Il est temps pour moi d’conclure cet épisode d’ma vie et d’passer à autre chose. Apprécions ces derniers instants.

Un mois à peine plus tard, mon com’ n’arrête plus d’se mettre à brailler : la faute à c’foutu vaut’ trop gourmand qu'aime l'argent plus qu'la vie.
Ça s’comprend vu que j’l’ai jamais payé pour les services rendus, un bon pigeon qu’j’aurai pu douiller une fois d’plus d’ailleurs mais à quoi bon. Ce n’est pas comme ça qu’on établit une relation de confiance même si confiance n’existe pas, j’aime raconter d’la merde.
Les gens sont comme des objets : utiliser à bon escient, c’est source de miracle, tout dépend d’l’ambition d’chacun.
Quoi qu’il en soit, ça faisait une bonne semaine qu’il m’harcelait sans cesse pour m'rappeler qu'on devait taper dans les caisses du Centre Hospitalier et vu qu'le gouvernement s'en branlait, vous m'connaissez, j'aime bien appuyer là où ça fait mal. En attendant, j'étais en plein dans mon foutu martial, pas vraiment la tête à ça mais comme j’suis un bon gars au final – c’est connu de tous – j’ai fini par céder à la requête. J’imposais tout d’même une petite condition, rien de bien folichon j’vous rassure : tirer une petite part du gâteau même si j’faisais pas ça pour moi mais pour l’SR. J’endosserai le rôle d’voleur d’OR une fois d’plus aux yeux de tous et puis j’savais si bien le faire : pourquoi vouloir une nouvelle fois louper l’occasion d’s’attirer les foudres des vrais rebelles.
600 000 crédits TTC, c'pas cher payé quand on aime son métier, j’avoue et vu les demeurés à ma poursuite, aucun risque...si si !
Un foutu mois plus tard donc, un foutu soir calme pour l’occasion. Fin de la séance d’endurcissement, j’me prépare peinard sur l'plumard :
le vol le plus facile à commettre pensai-je, sûr de moi.
Activation du module, rendez-vous au Centre Hospitalier. Il est tard, aucun risque pourtant j’me cache. J’pénètre dans un bâtiment que j’ai quitté des années plus tôt sans jamais y remettre les pieds.
Je retrace le chemin en sens inverse avec un vague souvenir en tête des premières sensations vécues. J’arrive devant la zone sous digicode, regarde un des com du vaut’ : 7 chiffres alignés dans un parfait accord me donnent l’accès à la petite pièce.
Je déploie mon épée énergétique – me souviens plus d’où j’l’ai volé celle-ci soit dit en passant – et effectue un tour entre les lits et les démoulés endormis sur ces mêmes lits ou debout bien droits comme des robots : de vrais zombies en somme. Je m’intéresse à chacun : tous dorment.
Ce constat effectué, j’me pointe en face de la LR qui paraît bien frêle, pas une vocation à tuer les gens, on l’comprend au premier coup d’œil ou coup d’épée que j’envoie après un tour de poignet complet. Je la regarde choir sans un mot, ni un gémissement : elle est devenue un zombie semblable aux autres qui nous entourent.
Contempler la décoration n’est pas dans mes habitudes, je lui décoche la tête du reste de son corps proprement, retour au centre d’clonage pour toi…au plaisir.

Mon instinct m’dit que ce meurtre n’passera pas inaperçu bien longtemps et puis faut savoir que l’terminal du CH n’est pas sous digicode donc n’importe qui peut venir m’emmerder. J’réactive mon module au cas où et me dirige au terminal pour enrôler l’poste d’LR – mes mandats sont courts mais efficaces ; un jour LR QG ? – prêt à procéder au transfert, ma vision s’brouille, plus que du noir devant mes yeux, bordel de merde, fallait qu’ça m'arrive maintenant – la batterie est en train d’lâcher, manque d’uranium, fait chier ! Pas l’temps de tomber à court ici…concentre-toi…concentre-toi cerveau à la con…flash lumineux...ça revient…aaaaaaaaah ! 5 minutes pour retrouver mes esprits, jauge à 4 %, j’ai d’la marge, peu mais j'en ai.
J’ouvre à nouveau les yeux et constate qu’un type est entré dans l’bâtiment pendant mon absence, j’ai bien fait d’suivre mon instinct, putain d'enculé, qu'est-ce qu'il fout là ?
C’type n’est autre qu’une de mes cibles prioritaires sur la liste qu'l'elfe masqué m'a filé mais ce dernier n’est pas dans les parages et je n’ai pas le temps de jouer d’ailleurs.
J’me pose sur la table près du terminal et l’avise quelques instants.
Pas encore effectué l’transfert de crédits, il doit s’douter que ça peut arriver d’un instant à l’autre ou bien la LR était son amie ? Dans les tous cas, il n’pense pas à observer les horizons ce con. J’suis pas assez fort pour le moment pour lui permettre de rejoindre sa supposée amie…dommage ça aurait pu être marrant...j’attends…j'me craque la nuque.
Le temps défile entre flou et clarté - 3% - Le type finit par s’tailler, laissant ceux, qui comme moi, travaillent au bien commun du SR.
Plus personne pour me déranger, j’transfère l’argent directement sur des CP que j’détiens sur moi excepté pour 600k de crédits TTC -important à rappeler - et je n’oublie pas d’récupérer la caméra et le digicode des lieux, toujours ça d’pris, ça fait un bon souvenir.
J’envoie un message au vaut’ pour lui annoncer la bonne nouvelle : J’ai ton fric, j’te donnerai l’adresse une fois que tu m’auras fait signe que t’es disponible, en attendant j’file me mettre en veille dans une planque qui n’en est pas une au final.
Au réveil, toujours pas d’nouvelles…enfin c’est mon AITL qui m’renseigne à son sujet : rubrique nécro’. A croire qu’il préfère cuver plutôt qu’d’récupérer d’l’oseille. Plutôt mal venu pour un craqueur de digicodes comme lui d’se faire débusquer tous les jours.
2 heures d’attente plus tard, il pointe enfin l’bout d’son crâne dans un appart’ situé au Nord-Est du secteur ; pas très loin d’un endroit futur où j’trouverai une cible qui m’a rapporté beaucoup.

J’balance 2.2 millions de crédits au vaut' et lui dit qu’on est quitte dorénavant et que par ailleurs j’recommencerai plus pour un bon moment.
C’qui m’fait marrer dans cette histoire, c’est que j’ai réellement endossé l’rôle de bouc-émissaire sur cette affaire alors qu’la transaction effectuée avec ce vaut’ a laissé des traces pendant plus d’un an mais personne ne l'a remarqué ou s’est bien gardé d’le dire.
La boucle est bouclée mais l’mieux est encore d’vivre une expérience d'la sorte soi-même pour l’apprécier au mieux, pas évident d’nos jours mais si vous avez besoin d’un conseil, mon com’ est toujours actif.

Informations sur l'article

Criminalité
24 Juillet 2016
569√  12 4

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Stellijah (221☆) Le 24 Juillet 2016
    * J'ai adoré.
  • Klepp (166☆) Le 24 Juillet 2016
    Toujours ravi que cela plaise ! Merci du soutien ^^
  • Alucard (6☆) Le 27 Juillet 2016
    Je sais pas ce qui est le plus beau. L'association de malfaiteurs ou que le secteur se fasse dépouiller sans vraiment de représailles smiley en tout cas c'est sympa à lire, continue smiley
  • Wilfried (37☆) Le 20 Novembre 2017
    Enfin un gros vilain qui s'assume comme tel !