Recherche

EDC de Kinchaka

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Kinchaka

Cacher

CHI : Centre d'Hacking Impérial

Spoiler (Afficher)
Le RP date d'il y a pfiou...longtemps , au moins un mois , mais c'est que maintenant que j'écris le RP donc bah ça date et Maellynn en a fait déjà deux superbe textes dessus.
Puis bah voilà, ceux qui utilisent ça IG auront le cancer du colon.


La Piaf est allongée sur un canapé par-dessus la musculature de sa donzelle Verte, lui servant habituellement de Femme mais surtout sur le moment de matelas. Comme depuis quelques hepdates , ses nuits sont de courte durée.
Rapidement mise à mal par quelques visions et grognements sourds se baladant à l’intérieur de son crâne, l’Irradiée ouvre les yeux, déboussolée mais souriante. Elle se rend compte qu’elle a été, en plus, dérangée par une alerte matricielle. Lisant vaguement le résumé , elle vire le message de devant sa vision en râlant, préférant emmerder à coup de griffe dans le museau, sa Compagne qui mâchouille un bout de couverture.
Encore une alerte…une 2éme, une 3éme…La vautourde dégage la symphonie horripilante en clignant des paupières, hésitant à carrément éteindre son implant.
« Mais putain de merde, j’ai installée des pares-feux c’est pas pour me faire emmerder toutes les 20 secondes…j’arriverais pas à dessiner… » marmonne-t-elle en plantant sa griffe dans le ventre de la Verte juste de quoi l’égratigner pour voir des maigres arabesques sanglantes se transformer en une écriture macabre pendant que le bloc à dessin ronfle la bouche ouverte.
Excédée par les flashs venant perturber sa vision , elle colle un coussin entre les crocs de sa moitié et s’installe sur ses jambes pour aller voir ce qui se passe.
« Si c’est un clochard matriciel qui demande une chambre en croyant que le CHI donne encore dans la charité il va prendre… »
Sauf que les clochards ils étaient quatre…les sondes étaient déjà toutes affolées , sécurisant la zone comme elles pouvaient en envoyant quelques renforts pour expulser les intrus selon la procédure standard de ZARAFCM1'.
Ne pouvant s’empêcher de faire une entrée un minimum théâtrale ,la Vaut’ fait trembler l’espace matriciel du CHI, suivit d’un flash vert accompagné d’un choc électrique atteignant deux avatars . Contente de sa connerie , elle fait raisonner un ricanement glauque décidant de s’amuser avec eux, n’ayant que peu pitié du réseau de l’annexe. Kinchaka , par acquis de conscience , prend le temps de virer tous les fonds sur son compte pendant qu’elle occupe son petit monde par un envoi de sondes massif, faut garder les priorités.
Un des avatars restés en retrait pour analyser les dossiers extraits ne semble pas porter de pseudo et les sans-abris matriciels l’appellent Ylana. Un autre semble se nommer Magy…au vu de la gueule de son avatar , la Piaf ne peut qu’en déduire que c’est un elfe, beau camouflage…
Mais qu’importe les responsables, ils vont surtout repartir de là avec la tête en vrac, c’est l’objectif de la sauterie.
La détraquée binaire leur laisse même le privilège de fouiller dans les données ô combien passionnantes du CHI autant qu’ils veulent. A part savoir quel Ni a eu sa piaule , ils ne risquent pas de tomber sur grand chose, la liste sensible ayant été supprimée.
Le combat se poursuit pendant ce temps, un garde matriciel se fait emmerder par les intrus en essayant de les chopper pendant que certains reprennent leurs esprits et contre-attaquent, visiblement entraînés. La Piaf dépense l’énergie du cercle à gaspiller ses défenses sans compter, prenant surtout son temps pour modifier la structure , la rendant de plus en plus verdâtre et fluo pendant que les sentinelles se font enchaîner. Les avatars matriciels volent aussi par moment, les deux mâles glissent sur le sol de données.
Ça s’organise, ça prépare quelque chose, ça veut sans doute faire tout sauter, dommage pour la dingue qui a pris plus de temps à verser de la couleur ura dans la matrice plutôt qu’à défendre son domaine, le cercle pouvait être utile.
« Autant s’amuser, tocards binaires… »
Des drones sont envoyés avec pour seule mission d’emmerder, mitraillant violemment les intrus sur leur passage...avec l'image terrible du portait (tout mignon) de la vautourde 2' lancée en boucle, par des flahs saccadés. Zwei qui distribue les ordres d’ailleurs en a plein les mirettes, les autres sont plus ou moins déstabilisés, l'avatar elfique arrive au passage à détruire quelques sondes.
Une sentinelle encore debout balance le dénommé Octro pratiquement hors du nœud et fonce vers les autres pendant que les drones ,dans une ambiance de plus en plus verte , distribuent les images par des centaines de flash rendant la scène de plus en plus psychédélique.
Le blessé cependant revient et commence à canaliser une bombe pendant que les autres occupent les troupes, et Ylana amorce l'explosion finale à l’abri, le délire de discothèque la perturbe aucunement et Amar la sauve de quelques flashs...
"Amar...elle vient d'appeler l'elfe Amar...oh bordel...je lui ai pas fait gagner le concours de miss DC pour rien celui là..."
Les gardes informatisés sortent de plus en plus nombreux , servant plus de leurre que de menace, quelques-uns se font souffler par Octro, les explosions s’enchaînent teintées d'une forte couleur uranifiée éclairant les alentours, les rires aussi reviennent en boucle , à en faire griller les tympans.
Le nœud de l'annexe commence à se fissurer, les murs s'écroulent , le noyau éclate envoyant les protections, qui sont propulsées dans toutes les directions.
Une flopée de sondes s'échappe des décombres et vient assaillir les fuyards qui se mettent à l’abri , puis commencent à se déconnecter. La Piaf ne compte pas les laisser se sauver sans une migraine du tonnerre et une envie de s'arracher les esgourdes avec un kanuf rouillé.
Les avatars disparaissent les uns après les autres, la chef du groupe reste encore là en aillant le temps de faire des blagues à Ylana. Pas question de la laisser s'amuser.
Les bidules volants l'encerclent et lancent une musique assourdissante3' couplée aux rires joyeusement malsains de la Dérangée relançant de plus en plus de flashes dans tous les sens alors que la tableau s'écroule dans un merveilleux feu d'artifice vert.

"Damned, cet oiseau de malheur est totalement frappé."
lance Zwei avant que son avatar ne disparaîsse enfin dans un aura bleuté et que toute cette portion matricielle et ses attractions pleines de vie et de joie ne se fassent entièrement balayer...
La vautourde les laisse partir avec la tête chargée de souvenirs et se déconnecte à son tour, la connexion s'étant évidement brouillée.
Kinchaka soupire d'aise et s'affale de nouveau sur Uma , reprenant sa partie de dessin en riant, déçue que ça soit déjà fini. Elle s'était encore jamais autant éclatée avec le CHI, le moment de détente, les explosions et puis tout le reste ...ça valait le coup de raser un système à plusieurs milliers de crédits.

◊ Commentaires

  • Maellynn~1382 (248☆) Le 21 Juillet 2013
    Simple detail : Ylana n’était pas dans la matrice durant cette opération. Elle nous dirigeait avec une manette de MasterSystem... hem. Enfin.. Voila.
    Sinon plus sérieusement, de bons souvenirs, un beau moment de RP et un texte sympa qui en decoule smiley
  • Kinchaka (1090☆) Le 21 Juillet 2013
    Aaah...j'ai mal compris ça tu vois ^^
    Quand je suis arrivée j'ai pas eu d'explication à ce sujet mais bon autant pour moi quand même smiley
  • Amar (230☆) Le 21 Juillet 2013
    Bon moment, encore un texte en retard la dessus moi aussi...