Recherche

EDC de Kinchaka

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Kinchaka

Cacher

Conséquence

Tournant en rond depuis plusieurs heures dans sa chambre, inquiète d’ignorer ce qui se passe, anxieuse de savoir sa compagne en prison.
La vautourde réalise rapidement ce que toute cette affaire allait bientôt entrainer.
Griffes enroulées autour du goulot de sa bouteille ouverte, ses pensées se perdent dans la fumée qui s'infiltre dans ses narines.
Tant de moments passés ensemble...il y avait encore tellement à faire, tellement à vivre...
Après avoir tapé un message sur son com' , la Vaut' s’énerve rapidement, la frustration de nouveau prenant place, elle explose une énième bouteille à moitié vide contre la cloison avec un fracas qu'elle espère à chaque fois plus éclatant, acte destructeur qui prend son sens pendant un millième de seconde pour au final laisser qu'une pauvre tâche verte sur le mur.
Elle fixe cette dernière, se sent comme elle, inutile, elle ne peut rien faire...elle ne sait même pas ce qui se produit.
"C'est toujours de la même manière qu'on est remercié...sombre conne que je suis..."
La Piaf commence à flipper de nouveau, lèvres gercées par l'ura, mains tremblantes, conscience vacillante.
Elle fait les cent pas dans la pièce, bouteille levée au dessus de la tête.
Passant devant une fenêtre l'irradiée s'arrête , captant soudainement son reflet dans la vitre :
Tête penchée de côté, sourire apparent, un air de folle dingue accentué par son allure dissolue, uniforme sale et froissé.
Uniforme qui n'a d’ailleurs plus aucune valeur symbolique...ou justement une valeur hypocrite qu'elle tient encore a arborer. Mais sa réflexion, embrouillée par tout ce qu'elle a consommé et par le stress continu des dernières heures, se porte toujours vers le même point...
"Comment a t-elle pu faire ça..."
Commençant à grogner, enfin poussant une sorte de râle que son esprit mal arrosé interprète tel quel, Kin' arrache quelques néons verdâtres parsemés dans la chambre et les éclate contre la fenêtre.
Elle sent son com' qui vibre, un excès de rage lui réserve le même sort et l'envoie batifoler avec les morceaux de bouteilles à coup de pied.
"Mais quelle tocarde, après sa leçon de morale à deux balles..."
La Zoziote prend une pause bras ballants , sentant son souffle qui se bloque, les mécaniques de sa psychique névrosée s'inversent, elle tombe à genoux, s'essoufflant . La tête lui tourne , se rendant malade par le manque et les perspectives qui la brisent tout d'un coup.
Elle attrape un stylo traînant par terre un bouquin , le feuillette rapidement jusqu'à trouver une page libre puis commence à écrire, évacuer plutôt que se morfondre.
Son écriture est saccadée, sale, elle se relit à peine tellement ses griffes font vibrer la plume....
C’est débile hein mais je fais des rimes quand je n’ai pas le moral
Faut dire aussi qu’après les épreuves endurées ça fait bien mal
Fatiguée que personne n’entende rien
Tous les efforts fournis ont encore été vains
Celle-ci pourtant de trahison je la voyais pas venir
En même temps comment imaginer, c’était un peu mon avenir
Après des années je me sens en train de chanter le dernier refrain
C’est con je pensais qu’on allait finir bien plus loin
Je ne vais pas me lamenter, je suis loin d’être une martyre
Je sais qu’il y en a qui ont subi des atrocités bien pires
Mais quand le peu qui nous reste part en fumée
On sait juste plus bien à quoi et comment se raccrocher
Pour ma part je vais rester à ma place
Et boire sans plus me soucier de rien dans mon palace
Puis je vais finir par clamser à force de rester cloîtrée
Ca serait stupide, ils auront vite fait de me reconstruire les enfoirés
Je vais donc rester à picoler dans mon lit
Jusqu’à ce que par flemme je sois clonée dans une nuit
Connerie de fin qui n’en est même pas une
Je suis donc en train d’écrire une lettre à moitié posthume
L’irradiée achève son écriture puis prend encore quelques lampées de liquide irradié.L’ivresse finit par l’assommer...
◘◘◘◘◘◘

La vaut' se réveille difficilement... Un coup d'oeil sur son papier, seul témoin de ses pensées , elle le déchire aussitôt, jetant les miettes dans un coin du dépotoir et se frotte les mains en grimaçant.
"- Putain ça y est je deviens elfe, ça me prend la tête."
La piaf ne peut pas laisser seule sa Verte...aussi stupide que sa connerie puisse être.
"- Je vais la sortir de là cette débile..." Elle fait jouer les maigres contacts qui lui restent pour réunir rapidement la somme.
"- Un million six cent mille bordel...je pourrais me construire une piscine olympique d'ura..." Pourtant la piaf hésite pas, tout ça concurrence son envie de boire.
"- T'en foutrais moi des acivis et de la prison quand tu vas sortir de là ouais... "
Spoiler (Afficher)
Inutilisable IG, sinon c'est matraquage.

◊ Commentaires

  • L-X (1335☆) Le 28 Avril 2013
    Un million six cent mille...? UN MILLION SIX CENT MILLE ?!

  • Swan (721☆) Le 28 Avril 2013
    "- Putain ça y est je deviens elfe, ça me prend la tête."

    J'allais dire un truc aussi smiley Elfe, oh que oui! Mais ça va.. une elfe bien énervée, c'est chouette.
  • Skara (196☆) Le 28 Avril 2013
    It's over 9000 !
  • Amar (230☆) Le 28 Avril 2013
    L'ura ça fait des dégâts. Si ca change en elfe, j'arrête de suite moi.