Recherche

EDC de Kinchaka

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Kinchaka

Cacher

Gob's gob's gob's...[Retour sur l'event]

La vaut', qui se croyait à ce moment tout sauf vaut', essayait de trouver le sommeil, enfin se mettre en veille.
N'étant pas une câblée , elle avait du mal à le faire sur commande, reportant ça à un dysfonctionnement interne dont elle n'avait aucune idée de la provenance .
Elle commença à compter la chose la plus courante qu'elle rencontrait ces derniers temps...

Un petit gobelin, deux petits gobelins...32 foutus gobelins...bordel y en a combien ?
La ville était tout simplement infestée par ces petites créatures et vu que les elfes ne faisaient plus légion à ce moment là, ce sont eux qui avaient pris la place de la race la plus "Quand j'en vois un j’ai envie de le Encodage échoué ...et de lui coincer la tête dans l'ouverture de SAS !"
Oh oui y en avait plein...puis des nains...mais surtout quand même des gobelins !
Si on porte un jugement un minimum scientifique à la chose , c'était tout de même intriguant.
Là où il y a que quelques jours régnait l'ordre, la droiture et la discipline , c'était à présent la foire à l’andouillette...
Il n'y avait plus que des gobelins, ou presque, à la tête des organisations impériales, entrain de jacter les uns plus fort que les autres à s'en déboîter les mâchoires, se courir après avec des capsules qu'ils n'avaient malheureusement pas encore eu l'idée de se coincer au fond de la gorge.
Effectivement , l'expérience sociale était particulièrement intéressante...malheureusement y avait plus personne pour la mener.
Toute la société était aux mains d'une assemblée de surexcités qui semblaient n'avoir aucun but précis , et , à la longue , tout allait sans doute s’effondrer où une maigre partie des résidents ayant encore leur cerveau en marche auraient prit le pouvoir.
Quel regard critique porter ?
Entre les gnolls tout affamés qui couraient limite après leur queue si jamais on accrochait un steak au bout, les trolls qui n'avaient pas conscience de leur poids ou devenaient limités, les nains qui se précipitaient vers le premier fût de bière en vue, c'était la foire aux clichés...
Puis l'armée gobeline toujours plus nombreuse !
Ça en sortait de partout, de sous et sur les tables, des plantes, des frigos, de sous les chaises, parfois ça tombait du plafond en jet-pack ou après un vol plané occasionné par un batte de dreadball, de quoi devenir paranoïde !
Donc bah il n'y avait en fait foutrement aucun regard critique à porter en fait, c'était juste un capharnaüm. On pouvait compter le soir le nombre de gob' qu'on avait vu durant la journée pour s'endormir...tous plus moches les uns que les autres.
Faut dire ce qu'il y est, Kinchaka regrettait presque les elfes...au moins eux on pouvait les remettre à leur place on avait l’habitude. Les gob's dès qu'il y en a trois ça devient juste ingérable, sont stupides mais s'aident...sans doute se reconnaissant dans leur stupidité.
Les elfes sont aussi stupides mais ils sont ni assez énergétiques, ni assez réactifs pour se constituer en une quelconque défense même en groupe. Ils préfèrent encore se faire insulter la plus part du temps en vous regardant d'un air qui dit "ça se voit pas mais au fond de moi je suis très en colère oh ça oui...puis ma main dans le cassoulet un jour je t'aurais..."
Ses bestioles avaient du cervelas dans le cervelet mais conservaient leurs postes malgré tout...
Bon le général du Militarium était tout fier de pouvoir dresser l'IA quand encore il arrivait en tapant de ses minis jambes dessus, et se laisser traiter de "Général Comptoir" avec un large sourire. La prison était vide, le DCN on en parle pas, le Domus Barbus bah...non là pas de changements de ce côté là, toujours dirigée par un illuminé mais les prières semblaient être plus marquantes.
Mais tout ce beau monde on le retrouvait dans les bars pour l'expérience sociale ultime, et au passage une très bonne occasion pour vérifier jusqu'où peuvent tenir vos nerfs. Petite expérience personnelle :
◘◘◘◘◘◘

Je rentre, un petit vert ma passe déjà entre les jambes pour sortir, la soirée commence bien, les envies de meurtre me titillent déjà mais okay, on fait circuler l'air froid dans les circuits et on avance.
Plus loin dans le bar c'est le merdier. Un gobelin ça sait pas trop ce que c'est une chaise alors ça traîne sur le comptoir ou sur les tables. D’ailleurs y en a un qui grimpait sur un meuble , sautant sans cesse pour essayer d’agripper un néon au plafond.
Les autres , tous aussi classes et distingués , braillaient en se lançant des trucs pour essayer de soutenir leurs propos.
La tête s'échauffe déjà mais on s’avance on reste ca...
"Kin', kin', kin' !"
Roh bordel qu'est ce qu'elle me veut celle là...'tain t'es moche...
"Kin', kin', kin' !"
"QUOI ?"
Et là j’entends la pauvre gob' gueuler plus fort que moi forcément
"GOBLIKOZZZ...AÏE"
Ah bah là le coup de semelle santiag était parti, facture impériale...et fracture impériale pour la pauvre créature.
Pendant que la gobeline part se planquer sous un tabouret les autres continuent leur conneries, j'essaye de boire mais pas moyen, y a trop de bruit, trop de trucs qui bougent sans cesse devant moi.
Je vois cependant une trolle avec une grosse batte, j'engage la conversation...enfin conversation est un grand mot, vu que déjà pas folichonne la Grosse Fesse fixait les casse-croûtes sur pattes courir partout en bavant sur ses propres bras.
J'engage la conversation, la politesse étant bonne pour les petites filles et les elfes, je la provoque, disant qu'elle ne serrait pas capable de faire voler une gobelin à travers le bar. Je calcule mes chances 83.4% de taux de réussite et ça marche sans problème.
La trolle attrape son gourdin et se tient prête à recevoir, ni une ni deux ni même trois, je prends un gob' pour le col et après de brèves négociations qui se soldent bien sûr par un échec pour le gobelin , il est envoyé à toute vitesse tête en avant vers la batte.
Celui-ci renvoyé comme une fusée, renverse quelques tables et chaises mais la connerie est de bonne fabrication et à part la perte de quelques neurones supplémentaire , son état semble plutôt bon.
Les gob's se rassemblent, la montrent du doigt, ça sent la révolte, ils sont petits, cons, aussi costauds qu'un elfe après deux pix' mais à plusieurs peuvent ronger mes câbles.
Trop fière pour reculer cependant , la bataille s'engage, submergée par de petites mains crochues je perd quelques pièces, arrivant à m'en débarrasser à grand renfort de sédatif je m’enfuis ,on reviendra plus tard avec du goblikoz empoisonné, mais résultats des courses j'ai pas bu et j'ai perdu mon composant faisant office de patch anti-stress.
◘◘◘◘◘◘

Spoiler (Afficher)
Ce récit revient sur ce qui ce passait pendant l'event et le tas de RP bien fendards que j’ai pu faire ^^
La petite histoire reprend à peu près les faits d'un des RP mais sans trop de détails, ni en fait de faits réellement produits car bah je me souviens pas de tout et puis c'est un condensé à mort.

Informations sur l'article

Des histoire à raconter.
20 Février 2013
919√  18 8

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Zina~14011 (11☆) Le 20 Février 2013
    "...puis ma main dans le cassoulet un jour je t'aurais..."
    J'ai rit.
  • Valmont (176☆) Le 20 Février 2013
    Home-run suivi d'un strike dans les tabourets... Valgob est un grand champion!
    Et le composant arraché... Y'a un bout de visage de Kin-piaf qui se promène quelque part dans DC.
  • Kinchaka (1092☆) Le 20 Février 2013
    Nop Kin' s'est clonée après avec tout ce qu'elle a subie
  • Krix_Thuil~20861 (73☆) Le 20 Février 2013
    " facture impériale...et fracture impériale pour la pauvre créature." J'adore !
  • Siouka~35641 (584☆) Le 21 Février 2013
    Moi bah... tous ces gobs, ça m'a même pô fait peur, d'abord !

    Mdr ! Y'a des tites phrases sympatoches, un scénar construit, du mouvement, d'la vie et une chute. Bravo !
  • Kinchaka (1092☆) Le 22 Février 2013
    Merci à toutes pour ces compliments ça fait toujours plaisir et donne envie de continuer. ^^