Recherche

EDC de Kinchaka

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Kinchaka

Cacher

Un sourire pour l'Imperium

Grogne, gronde, fracasse le silence. Transit d'effroi elle ne sent quasiment plus ses membres, tremble, impossible de se détendre.
S’abandonnant dans les méandres de ses reflux de rage, lutte de peur de devenir plus que l'ombre d'elle même.
En vain la volatile cherche le répit, mais son esprit ne lui répond que par des refus.
Et plus la femme refoule son malaise plus elle sent qu'elle devient folle...
Le salon de l'appartement empestait l'uranium, sans doute dû au fait qu'une bonne partie d'une des bouteilles était étalé entre le sol, le canapé et la vautourde. Cette dernière était depuis plusieurs heures sous l'emprise de tourments, la poussant peu à peu à la démence, exacerbant ses douleurs par des insultes pas vraiment variées. Des bouts d'oreillers et de tissu étaient éparpillés dans la pièce, certains encore coincés sous ses griffes.
Incapable d'attraper son communicateur et encore moins de rédiger un message, la pauvrette resta recroquevillée sur elle-même dans une transe de plus en plus pesante.
Uma la retrouva dans ce décor de folie, essayant tant bien que mal de la ramener à la raison, de la calmer.
Sa présence fut quelque peu apaisante mais bien loin encore d'évanouir ses caprices mentaux.
La tourmentée avait de plus en plus de mal à parler, tentant d'économiser des forces, de ne pas s’énerver, même si l'envie d'envoyer verbalement toute la ville trois lieux sous terre était d'une tentation très forte.
Sa compagne demanda rapidement la présence de la doc, seule en mesure de l'aider.
Après tout elle avait mis dans cet état elle doit bien pouvoir quelque chose.
La psy dépassant à peine un mètre arriva vite sur les lieux, accompagnée de son mari de même format.
Elle releva la tête pour les voir rentrer dans la pièce, les deux semblaient planer dans champ de pâquerettes et prenaient même le temps de se souvenir à qui appartenait il fût un temps la villa.
Les nerfs de la malheureuse lâchant, elle gueula entre deux grincements de dents :
« Bah faites la visite de la piaule aussi, tout va bien ici ! »
Elle ne s'attendait pas à ce que son sarcasme fut prit à moitié au sérieux; on pouvait sans doute remarquer à ce moment là dans ses pupilles fluo tremblantes des flammes de rage, la niaiserie la poussant à se mettre en rogne, amplifiant la douleur et l'empêchant de râler, heureusement sans doute.
« T'as intérêt à me réparer sinon j'en fais des confettis de ton bouquin et je t'envoie en orbite avec...rah...»
Après quelques bref échanges et des maux de tête à s'en arracher les dents, Krix_Thuil lui fit prendre quelques pilules qui l’assommèrent en quelques minutes , lui fermant par le même occasion son clapet.
◘◘◘◘◘◘

L'irradiée était de nouveau sous hypnose, la douleur s'était évanouie, restant dans un état de stase et de soulagement inconscient, elle dessinait enfin une expression sereine.
Pas pour longtemps en fait.
La kobolde , afin de faire réagir la patiente et l'aider à surmonter ses propres maux -amener son subconscient à les combattre– commença a hausser le ton. Toujours sous hypnose , la souffrante répondait au fur et à mesure de façon détaché, pourtant elle commença à remuer.
La doc la malmenait avec ses questions ,piochant dans le registre personnel, lui demandant entre autres comment elle pouvait se laisser aller de la sorte quand il s'agit d'elle même alors que pour des histoires de plumards elle avait été jusqu'à s'attaquer au Mili'...
Elle comparait exprès l'incomparable, finissant par franchement l'engueuler la poussant dans ses retranchements.
Les poings se serraient et se desserraient, son esprit encore plongé cherchait des justifications à des questions idiotes qui par temps normal l'auraient mis hors d'elle .
La psy poursuivra d'une voix ferme, sans aucune retenue, atteignant le point critique à la recherche du choc émotionnel
« Putain Kin', on dirait un elfe »
La prétendue elfe ouvrit les yeux , prise d'une colère monstre, et se releva en une fraction de seconde pour coller une beigne bien sentie à sa sauveuse....
◘◘◘◘◘◘

La thérapeute avait réussie à débloquer les systèmes de défense de son esprit. C'était risqué mais tout semblait se remettre rapidement en place.
La revenante ne se souvenait évidement pas de son état sous hypnose ni du pourquoi elle avait frappée son amie, même si elle avait bien fait c'était certain.
Son état c'était arrangé et tout rentrait à la normale, du moins la normalité dont elle avait l'habitude...ou presque.
Durant les heures qui suivirent ,elle perçu le fonctionnement de son monde de façon légèrement différente...tout était plus clair, plus marqué, les limites étaient plus distinctes.
Sa colère..elle l'avait rangé, canalisée, sentant celle-ci prête à se répandre mais cela l'inquiétait guère, elle sentait pouvoir la gérer à présent.
Cependant , elle était empreinte d'une drôle de sensation...quand elle fermait ses yeux verts elle jurait entendre un drôle de grognement qui la faisait sourire continuellement....Un sourire joyeusement malsain qu'elle n'arrivait pas à effacer et dont elle ne voulait pas se débarrasser, celui-ci semblant faire parti de ses nouvelles facettes.
◘◘◘◘◘◘

De retour chez elle, la miraculée sentait qu'un truc n'allait pas , quelque chose clochait .
Ce genre de sensation qui faisait parti de ses détails qu'on se sent obligé de résoudre sinon on ne parvient pas a avoir l'esprit tranquille.
Un objet qui gêne la vue, une étiquette d'un vêtement qui dérange, un zigouilli de kobolde perçant et à peine audible...
La vautour alla devant le miroir, fringuée comme depuis des hepdates avec seulement une expression faciale différente.
« Mais c'est pas moi...je ressemble à rien...qui est le foutu con qui me laisse traîner comme ça... »
Penchant la tête sur le côté , elle semblait ne pas se reconnaître.
Alors elle prit les choses en main.
Détachant ses cheveux et les rinçant rapidement ,elle en coupa une bonne longueur avec une dague.
Virant ses vêtements , elle mit quelque chose de plus stricte avec des emblèmes qui l'auraient fait pâlir de dégoût il y a encore quelques heures.
Se coiffant comme il faut, ajustant son ensemble sans l'attacher de manière stricte , elle s'arrangea en chantonnant quelques paroles qu'elle inventa sur le tas...
♪...A monster juts like me....♫
Souriant à la glace, ne pouvant faire autrement, prise d'un air satisfait en relevant le menton, elle coupa la lumière :
Seuls ses lèvres et ses yeux se reflétaient dans le miroir.
« Sublime....»
Spoiler (Afficher)
Je remercie en particulier Krix_Thuil de s'être beaucoup investie pour pouvoir me permettre de réaliser mon RP

◊ Commentaires

  • Manerina (1466☆) Le 30 Décembre 2012
    Finalement... On pourra dire que les elfes t'ont sauvés! smiley
  • Kinchaka (1092☆) Le 30 Décembre 2012
    Ouais alors ça c'est vite dit smiley
  • Uma~31273 (93☆) Le 30 Décembre 2012
    *aurait bouffé la psy si ça n'avait pas marché de toute façon*