Recherche

EDC de Kinchaka

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Kinchaka

Cacher

Je t'aime...A la folie ? {|1/2|}

5/231.3
[Près du centre ville du secteur impérial, dans une résidence privée, quelques jours avant les attentas]
La Piaf a son grand sourire braqué sur la Verte, armée de ses grands yeux fluo, brillants à souhait, tenant plutôt du kaléidoscope brisé qu'autre chose. Se figeant, elle ne laisse transparaître aucune émotion, seuls ses paupières complètement ouvertes pour plus se fermer offrent une chance d’apercevoir son excitation quant à ce qu'il va se produire
- Moi aussi je t'aime...
L'instable la balaye des yeux, l'orquette est occupée à laisser ses mains se balader sans gêne le long de son corps, un silence mortel régnant dans la villa. Ses pupilles vertes s'arrête sur son cou, son sourire arrive encore à s'agrandir
- Tellement...
Frémissant sous les caresses ou d'impatience d'un geste éclair, entraînée, elle décroche une seringue dissimulée entre ses mèches et la plante dans son cou de celle qu'elle croit déréglée. Geste précis, presque chirurgical, sans la moindre hésitation.
- A la folie !
Son pouce presse aussi tôt le piston pour diffuser le produit dans le sang. Surprise, s'attendant à tout sauf à une attaque de sa propre femme, Uma écarquille les yeux sans comprendre, se retrouvant paralysée sur le lit, lui lançant un regard accusateur, demandant des explications. Seul un rire retentit dans le bâtiment.
------------------------------------------------------------------------------
2/231.31'
La Blonde se réveille dans un sursaut, comme depuis une bonne dizaine de jours. Peut être plus, elle en sait vraiment rien, sa pensée flanche, se mélange et se reconstruit avec de nouvelles pièces. Elle se passe sa main sur le visage à s'en griffer les joues sans broncher et se lève laissant sa compagne dormir. Se dirige vers la pièce voisine, attirée par un courant d'air glacial. Sous ses orteils commence à grincer le verre brisé, la chambre a l'air d'avoir été un défouloir.
Continuant à avancer sur la pointe des pieds, la déplumée avec son sourire arrive devant la grande vitre brisée, avise la ville en contrebas remuant des griffes, des morceaux de verre encore plantés dans les doigts. Elle se souvient hier d'avoir ravagée la pièce dans une crise d'angoisse, lit renversé, canapé torturé, ses dizaines de néons verdâtres sont brisés dans un éclat de rage pour faire taire le vacarme trop envahissant, qu'elle seule captait pour son grand désespoir.
Près de deux semaines qu'elle se plaignait de plus en plus de voix, de chuchotements, d'être suivie et regardée. Elle avait l'impression que quelqu'un la sondait jusqu'à dans ses pensées, jusqu'à dans ses rêves, mais tout rentrait dans l'ordre peu à peu... Oui tout allait enfin s'arranger, car son cerveau remodelé par ses paniques a fini par se défendre, à sa manière. La logique, l'ordre, le bon sens tout a été broyé dans une tabula rasa. Une nouvelle pensée, une nouvelle conduite, une nouvelle ligne de mire, un échappatoire simple, brutal, bestial, sans retour possible. Sa crise d'angoisse de la veille lui semble être une douce victoire personnelle, qu'importe si le mobilier a mangé, si toutes les cameras ont été mises en pièces, elle contrôlait maintenant tout dans la maison et le matériel tout comme la chair valait rien.
La vie semblait plus simple tout d'un coup, débarrassée de ces démons, ou plutôt les ayant apprivoisée, les chuchotements étaient devenus doux, les pensées résonnaient comme des cris mais bizarrement maintenant un rire s'échappait entre ses lèvres à ce moment là, se berçant au dessus du vide, 3 choses comptaient alors : Celle pour qui elle respirait, les thunes et sa revanche.
Cependant une ultime chose la tracassait encore, depuis des jours qu'elle ravage la demeure, qu'elle griffe les murs, met à sac le moindre appareil technologique qu'elle ne contrôle pas personnellement, sous le regard tantôt inquiet, tantôt furieux de celle pour qui elle se donne tant de mal, la Piaf voit bien que son Unique n'approuve pas ses nouvelles méthodes
- Pourquoi..comment ça se fait...je lui explique elle m'écoute pas...je lui dit pourtant... La vaut' tombe à genoux dans les débris, corps penché dans le vide. Tremblant de froid sans s'en soucier, avisant avec haine la ville en respirant profondément, seules ses lèvres restent figées avant de crier, déversant son dégoût pour tout ce qu'elle y voit. Connards....votre faute, vous l'avez cassé, déréglé, elle m'écoutait, elle... La folle s'arrête, une idée comme seul un esprit brillant par son anormalité pouvait en avoir. Son rictus au coin de ses lèvres s’agrandit Je vais la réparer...suffit d'un rien ! Je saurais faire...elle m'aime, elle m'aimera, elle me comprendra !
L'irradiée se lève d'un bon et quitte la pièce en courant, sa tignasse fluorescente volant dans le vent qui lui a offert presque un ticket pour l'hypothermie, et elle traverse le couloir laissant des traces de sang sur le sol blanc...
Spoiler (Afficher)
Pas utilisable IG sinon c'est tarte dans le pif et mise en orbite.
Si jamais certains ont pas compris malgré les dates en gros après les pointillés c'est un flashback de quelques jours pour raconter les folies d'avant LA folie.
Alors ça fait un an que je pensais écrire ce rp et enfin voilà Zverskahia Origins !
Un Rp d'environ d'une semaine (36 fucking pages world) que j'ai essayée au mieux de condenser pour la présenter de manière potable et même là pifou, j'arrive pas à faire court alors je sabre et je divise en parties, la 2éme est déjà toute écrite.
Un RP qui est au passage connu de personne à priori, fait presque en secret, c'tait vraiment particulier et je remercie encore Uma d'avoir joué tout ça avec moi car c'tait génial.
Et oui je suis amoureuse des musiques d'Hotline Miami ça colle tellement bien, mais promis la prochaine c'est autre chose
  • 1 Brrrzzzouff = Bruit de Flashback

◊ Commentaires

  • Uma~31273 (99☆) Le 14 Mai 2014
    Я не cмогу жыть без тебя.
    Ты мне необходима , Ласковая.
    Вместе, на всегда, даже в безумие.

    ...Tu fais chier , j'pleure maintenant .
    Saleté.
    Je t'aime ♥
  • Ladoria~7869 (232☆) Le 14 Mai 2014
    Mais... t'aurais p't'être pu choisir une vidéo sans rose ou bleu elfette!
    Là, du coup, les origines en prennent un coup smiley
  • Electron (161☆) Le 14 Mai 2014
    Un plaisir immense de te relire, la piaf.
  • Kinchaka (1090☆) Le 14 Mai 2014
    @Verte ♥

    @Ladoria Mais non mais à la base je pensais tout poster d'un coup avec l'autre musique là ! Mais ben c'était grave trop long me suis dit personne va lire du coup bim partage et bim deux musiques..et moi je trouve l'image classe m'enfous !

    @Electron M'huhu merci
  • Astaa~40027 (275☆) Le 14 Mai 2014
    Nous aussi, dévots de votre sainte lueur verdâtre, on vous aime ô terrible divinité fluo !
  • N2CV (79☆) Le 16 Mai 2014
    @ Uma Quel bonheur de lire quelques mots de russe! Surtout pour lire de si jolies choses..
    @ Kinchaka Toujours un plaisir de lire tes récits captivants...