Recherche

EDC de Hannae

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Hannae

Cacher

InfrékenTrakement vôtre

Parfois.. il suffit juste de forcer des portes.


♪ Raise up a cup up for all my day ones
Two middle fingers for the haters
Life's only getting greater
Straight up from nothing we go up ♪



Ce jour-là m’a offert deux des plus belles rencontres de ma vie. Elle m’a contactée avec une info’ sur un AR. Il était posé dans c’vieux canap’, la gonz’ recherchée dans ses bras.

Au cycle où j’écris ces phrases, ils ne sont plus. Elle est partie rejoindre Aeron Chain. Il a été trop abimé par l’Empire.

J’me souviens de ce jour, petite NI effrayée qui avait fait sonner son alarme. Le message sur son communicateur auquel je n’osais répondre.




Maintenant, je relis ces messages et je me dis que j’aurais dû le rejoindre plus tôt, dans ce Sud en plein essor dont il me vantait la vie. J’y ai goûté mais il n’était plus là pour le voir, ayant préféré le froid de son caisson à cette vie qui nous épuise.

Je n’étais qu’une petite fliquette acceptée dans cette zone anti-CDO grâce à lui. Il m’a fait entrer dans ce monde qui n’aurait jamais dû être le mien. J’y ai vécu de bons moments, inoubliables. Nous ne nous sommes jamais quitté, une amitié que tout le monde peut envier. Loin mais si près à la fois l’un de l’autre. Nous savions que nous pouvions compter l’un sur l’autre, peu importe la situation. Une amitié inébranlable, atemporelle.

Aujourd’hui, je regarde ce Haut de Forme avec les initiales de ses noms cousus dessus et je ne peux m’empêcher de sourire malgré cette larme qui coule sur mes joues. Ces infos balancées pour qu’il ne se fasse pas attraper, cette soirée pendant laquelle il a joué le jeu afin que je rende quelqu’un jaloux, cette dernière journée où je suis revenue en SI pour le voir et où j’ai appris qu’il allait tout quitter. Ces confidences lâchées dans ces derniers instants, ces sourires et mots sincères lâchés malgré ces yeux rougis.

Je ne peux oublier tout cela.

Et cette deuxième nana que j’ai rencontrée après avoir forcé une autre porte.

Les meilleures histoires ont l’air de commencer comme cela. Ca a commencé avec de la jalousie, ça a terminé par une entraide mutuelle et des promesses tenues.

Elle était forte, bien plus qu’elle ne le pensait. Sa seule faiblesse qui était aussi sa plus grande force fut l’amour. L’amour pour mon Infrék’. Ils méritaient mieux qu’une vie souillée dans ce secteur. Je rêve parfois que nous étions tous sortis en SR. Nous serions peut-être tous encore en vie.

Une plumée m’a dit un jour qu’il fallait vivre pour les morts. Ne vous inquiétez pas, je ne vous oublie pas. Je vis pour vous mais aussi pour ceux qu’il reste.




Promis l’Infrék’..


♪ Higher than the highest skyscraper
No Little League, we major
The proof is in the paper ♪




Le bâtard. Il m’a fait pleurer pour rien. Enfin..la cryo c’est mieux car on garde un espoir, une petite flamme reste allumée en se disant que peut-être, si un jour il sort, tout aura changé et il aura une raison de rester mais au fond de moi, je sais que ça ne change rien. Il n’en veut plus et c’est comme ça.

Je respecte son choix, leur choix.




Au moins, il m’aura fait sourire jusqu’au bout.

A la tienne !




♪ We put the bad in the past, now we alright ♪

Informations sur l'article


23 Janvier 2018
522√  22 6

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires