Recherche

EDC de Gaïa

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Gaïa

Cacher

[3] Jeu d'ailes

~ Jeu d'ailes ~

Un an et demi déjà que je parcours ces rues. Ne dépassant que rarement la limite de la Haute-Ville pour me perdre dans les ruelles sombres de la basse-ville.
Un an et demi que mon doux cerveau s'est activé, ne laissant aucun répit à mes idées et mes pensées. Ne laissant aucune émotion ou sentiment se mettre en travers de sa réflexion et de sa recherche de savoir.

Un an et demi déjà que la complexe dame à la jolie fille lui avait conseillé de ne jamais se lier à quelqu'un.
Un an et demi qu'il lui avait ouvert une porte, offrant un canapé, puis un lit et enfin un jacuzzi.

Un an et demi déjà que la première promesse avait passé les lèvres d'un homme, qui se reposait maintenant dans son bain de glace.
Un an et demi que le Jeu s'était mis en branle, que les mots, les sourires, les étreintes ne cachaient plus la réalité aux yeux d'au moins une personne dans la ville.
La traîtrise, les meurtres, tromperies, amourette d'une nuit, désillusion d'une vie.

Un an et demi déjà qu'elle avait prévenu cet amusant être qui la suivait où qu'elle puisse imaginer se lancer.
Il avait cependant de l'avance sur elle. Il avait trouvé ce qui le maintenait en vie. Ce qui lui donnait envie.
Elle, se contentait de regarder les aller-retours des gens dans les rues, les bars. Les embrassades, les pleurs, les cris, et surtout, les mensonges.

Un an et demi déjà qu'elle apprenait et dormait. Travaillant au noyau de la communication Impériale, elle apprenait à manier les mots. Essayant vainement de faire comprendre que la propagande n'avait rien de mal. Que ce n'était que la publicité de l'Imperium.

Un an et demi déjà qu'elle était entrée par inadvertance dans ce lieu mort, qui respirait autant la poussière que la vie d'autrefois.
Un an et demi qu'elle l'avait redécouvert dans un tableau débordant d'émotion, un tableau de morte.

Un an et demi déjà qu'elle partageait ses nuits avec d'étranges amis. De doux rires et des cris. Du liquide tant blond que cinabre. Impassibilité amusée.
Un an et demi qu'elle cherchait quoi faire du "plus tard". Qu'elle cherchait dans le savoir ce qui l'exciterai, ce qui l'enflammerai.

Déjà un an et demi, le Jeu se perd sous l'innocence, trop d'hantés pour une belle-amie. Simple observatrice de ces jeux.

Je me fonds en elle.
Jeu d'ailes. Jeu d'elle.

55 - G / 50 - Z
Spoiler (Afficher)
Non, il n'y a pas de [2]... il a été perdu dans les limbes de DC, et il le restera à cause de ma maladresse.
@Decrepitude Qui m'embête pour que j'écrive.
Et aux autres qui pourront se reconnaître dans ses mots. Ou non.

Informations sur l'article

Elucubrations spirituelles
12 Avril 2016
1996√  5 4

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires