Recherche

EDC de Enylwën

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Enylwën

Cacher

J'ai joué à DreadLOL

Le préambule :


Je venais de me réveiller, et je peux vous dire que parfois, quand on a envie de jouer à DreadLOL, on en arrive à oublier des trucs.
Première chose que j'avais oublié, c'est que ma meuf avait pour une fois décidé de revenir dormir à la maison.

J'me lève, j'lui marche dessus par inadvertance, je fais un salto avant pour retomber sur mes deux pattes afin de me retourner tel une belle gosse dans une pub de parfum "Flagrance de Rannel", mon regard perçant mystérieux et clairvoyant l'observe un instant, elle dort toujours, un sourire mystérieux perçant et clairvoyant se dessine sur mon visage.
Mes bras s'étirent légèrement vers l'arrière, angle de 25 degré vers le sol, paumes bien à plat, doigts joints. Je courbe l'échine, je me dis qu'en mettant mon corps vers l'avant, j'aurai certainement bien plus de vitesse pour me rendre jusqu'au salon et attraper mon deck, je me décide à courir, car c'est pas le tout d'avoir un profilage parfait et une pénétration dans l'air réduite, mais il faut aussi activer ses jambes. Heureusement, personne n'est dans le couloir pour attester que je fais encore du "Uaruto Nzumaki run", mes filles allaient encore se foutre de ma gueule.

Tu te poses devant ton canapé, ce petit échauffement va te permettre de faire des performances dont tes alliés vont te glorifier dès le début de la partie, et puis tu attrapes ton deck.

Launcher de DreadLOL into fin de bouteille de Glukoz.

Nom d'identification :
EnyMVPTMTC


Mot de passe :
password123


J'me connecte, j'lance toujours une draft pour commencer ma journée, j'ai plusieurs choix :

Autofill - J'suis pas une salope, j'décide ce que je veux faire, je m'affirme, je ne laisse pas la chance décider pour moi.

Jungle - Mon premier rôle, c'est décidé. Tu sais pas ce que veut dire “jungle”, c'est normal, t'es pas de la street.
Moi, mon but c'est d'passer sous les radars, d'aller de rue en rue en début de partie pour péter la gueule à des rats malformés et d'aller ensuite faire des attaques surprises sur les dealeurs de l'équipe adverse.

Second rôle : Pas autofill, j'ai toujours décidé de ne pas être une pute.

Rue du bas - Tireur et support :
En tant que personne ne me reposant que sur mon talent exceptionnel, je ne peux pas m'abaisser à aller sur la Rue du bas, ou c'est qu'un couple qui apprend à se connaître en début de partie puis à se détester après le premier échange de coup de feu vont passer le reste de la partie à se faire engueuler.

Rue du milieu ou Rue du haut - Du coup il me reste "Rue du milieu" ou "Rue du Haut", je me rappelle que la rue du milieu, c'est un endroit pour les gens qui aiment faire la bagarre avec des armes à distance, et moi, j'ai beau être une elfe, j'trouve que c'est pas très "bô jeu", du coup, pas le choix, j'vais aller sur la "Rue du Haut" en second choix.

J'lance la partie, bam, affectée à la jungle. Pour asseoir mon autorité et ma position, j'envoie 10 fois d'affilée "JUNGLE JUNGLE JUNGLE JUNGLE", malheureusement, je ne peux pas instalock. Cette époque me manque un peu. Il faudrait que je réessaye de faire du "Choix à l'Aveugle".

Les gens avec moi sont sûrement des robots, car ils ne parlent pas, ils font des choix de personnage complètement incohérents de ligne en ligne afin d'être sûr de nous retirer toute possibilité de victoire en combat d'équipe. C'est bien DreadLOL...

La partie se lance enfin. Et ce n'est QUE le début de mon histoire.




Une journée sur DreadLOL

Minute 2, alors que mes alliés avaient 15 secondes pour effectuer leurs achats en début de partie, que le jeu leur donne, ils préfèrent regarder des vidéos de Kobold mignon sur DreadTube et sortir de la base à une minute. Rongeant mon frein, je ne prends pas le risque de m'infiltrer dans les rues non éclairées tout seul... Mais attiré par l'appât du gain, je me rends sur mon distributeur bleu pour lui donner une leçon qu'il n'est pas prêt d'oublié. Alors que le distributeur bleu était presque cassé, deux personnes sortent d'un contenaire et me mettent une fessée qui aurait fait rougir Sneni.

Mais je me bats, pas parce que je sais que je vais gagner, mais car je REFUSE de perdre mon buff bleu par la FAUTE de mes équipiers!

Mais pas même une Enylwën énervée peut s'en tirer mi-vie contre deux personnes... Et l'inévitable n'est pas évité. Je meurs, et je perds mon double buff...

1 – Choc et déni

☑ La personne éprouve un choc à l’annonce de la perte.
☑ Le choc est un mécanisme de défense inconscient envers une situation qu’une personne pense ne pas pouvoir gérer. Lors de cette phase la personne nie l’information reçue, pense qu’elle rêve et ne supporte pas qu’on la ramène à la réalité, la douleur étant insupportable.
☑ La personne en état de choc n’est plus capable d’effectuer les tâches les plus simples et les décisions de bases.

Live réaction :
LA TÊTE DE OIM! Mais c'est pas vrai! Mais qu’est ce qu’ils sont cons haha!
Mais vous êtes des vrais gogols! Vous pouvez pas utiliser les quinze secondes que ce putain d'jeu vous donne pour faire vos achats à la con bande d'écureuils?!
PUTAIN MAINTENANT JE VAIS OU?! HEIN?! La game est FINIE! PUTAIN! FF15 ! JE VAIS FAIRE QUOI MAINTENANT JE PEUX PLUS JUNGLE SANS MON BUFF BLEU ! J'VAIS ALLER TOP CA T'APPRENDRA A PAS M'PULL CAR T'AS PRIS TON CAFE ENCULAY!!!

2 – Douleur et culpabilité

☑ Lors de cette étape, la personne endeuillée se rend compte que la perte est réelle.
☑ C’est une phase chaotique et effrayante car la personne ressent une douleur psychique intense. Certaines personnes ont besoin de l’aide de médicaments ou compensent avec de l’alcool.
☑ La douleur pousse parfois la personne endeuillée à sentir de la culpabilité, à se considérer comme responsable de la perte.

Live réaction :
Non non nooon... C'est pas vrai jamais d'la vie j'vais y arriver Noosh!
(Oui car entre temps ma femme s'était réveillée et installée, vaseuse à côté de moi sur le sofa dans l'espoir de me remonter le moral en me disant que ce n'est qu'un buff de trois minutes et 100 crédits).
Ha j'ai juré! Cette bande de con ils m'montent à la tête! J'te jure j'vais exploser! C'est vraiment des giga merde! NOOSH! J'veux un DreadLiprane!

(Et bien que je n'étais pas vraiment prête à accepter ma part de culpabilité au fait de renoncer à une action perdue d'avance, j'ai accepté de me repentir un peu afin que ma meuf arrête de me sermonner.)
Oui... oui... T'as raison, t'as raison Noosh... Des fois j'vois rien... des fois j'deviens toute rouge et... Et puis j'aurai peut-être dû warder... Ou changer d'côté afin d'être parfaitement sûre que... J'puisse éviter ce gank et tout... Mais... Mais c'était l'bleu putain!

3 – Colère

☑ La colère reflète le sentiment d’injustice légitime que la personne ressent face à ce qui lui est arrivé. Elle choisit parfois inconsciemment de dévier cette colère sur une personne désignée comme responsable de la perte.
☑ La conscience aigüe de la perte pousse la personne à souffrir bruyamment. Cette forme d’expression de la douleur est importante et permet de la soulager.

Live réaction :
HAAAAAAAAAAAAAAA! Maintenant il me dit "GG Jungle no gank", ha ouaiiiiiiiiiis, plutôt CHAUD le mec... ! DONC, ce petit enculé là... IL a pas daigné bouger son gros cul plein d'merde pour venir m'aider et MAINTENANT c'est de ma faute?! Bah pour la peine j'vais aller donner quelques crédits au mec d'en face histoire qu'il aille bien s'faire enculer c'gros con! Ca va m'faire du bien!
(A ce moment là, Sneni ne savait plus quoi faire, l’Alpha en moi avait déjà clamé le dessus, cette situation d’énervement complexe était sous MA législation. Et aucune loi n’allait m’arrêter.)

4 – Marchandage

☑ Lors de cette phase, la personne tente de minimiser la perte. Elle voudrait imaginer un autre scénario, une manière d’inverser la situation ou de la compenser. La personne en deuil se sent frustrée et blâme parfois les autres pour la perte subie.
☑ Alors même que dans la majorité des cas ce blâme ne soit pas justifié, la personne en souffrance n’est pas en état de le comprendre et d’accepter cette réalité. C’est une période de très grande vulnérabilité.

Live réaction :
Bon... Après... C'était qu'un buff bleu... en soit dans cette partie d'mort qui va durer cinquante minute j'aurai droit à en avoir à peu près dix... Mais bon... M'faire traiter d'tous les noms par cette bande de con parce que j'étais pas capable de faire du 1V2, non mais oh...! Pft... D'toute façon c'est que des trous du cul... Et puis j'suis pas si nulle hein Noosh? T'as vu comment j'ai bien tué les monstres et les rats dans les rues ? Hein ma chérie dis? J'suis la meilleure hein..? Dit elle en cherchant l'approbation de sa femme.

5 – Dépression et douleur

☑ Ici, la personne accepte la perte et ses conséquences apparaissent concrètement.
☑ Dépression, perte de moral, la personne en deuil est au désespoir et se comporte passivement. Malheureusement, certaines personnes s’arrêtent à ce stade… En fait, cette dépression est le signe d’une amélioration psychique face au deuil. C’est un moment structurant du processus de deuil.

Live réaction :
En plus maintenant que j'ai un début d'partie d'merde... Et que j'vais devoir passer des minutes à tuer des monstres encore et encore pour rattraper l'retard... Il va falloir qu'on attende jusqu'à quinze minute pour se rendre... Ou pire... Je vais devoir attendre cinquante minute pour y arriver... pftt... C'est vraiment d'la merde j'te jure... Vas-y j'aurai dû me créer un avatar sur Dread de voleur.

6 – Reconstruction

☑ Il s’agit d’une phase durant laquelle la personne déprimée s’ouvrir à nouveau aux autres et accueille des activités, ceci dans le but d’échapper à la douleur. Commence ici le processus de reconstruction. La personne en deuil cherche des moyens pour sortir de sa peine.
☑ Cette étape amorce la prochaine étape ; l’acceptation.

Live réaction :
Bon, c'est décidé Noosh. Moi j'en ai plus qu'assez, il faut qu'on trouve un autre truc à faire que ce gros jeu d'ses morts, car franchement, on perd notre temps! Et puis tu t'énerves énormément.
Au bout d'un moment il faut regarder la vérité en face chérie, tu es bien trop énervée pour qu'on continue à jouer à ce jeu ensemble, écoute moi! ECOUTE MOI! (Elle n'avait pas ouvert la bouche depuis cinq minute, mon énervement était insoutenable pour une Prêtresse du Grand Rat)
C'est bon j'ai décidé, il faut aller de l'avant en même temps.

7 – Acceptation

☑ Nous arrivons à la dernière étape décrite. La personne accepte le fait que la réalité ne puisse être changée. C’est une période de paix, où elle s’autorise à vivre sans l’autre et à faire des projets d’avenir.

Live réaction :
Putain, c’est vraiment d’la merde! Allez, c’est trop naze pour moi ce truc, viens chérie on va faire une sieste.
Ca m'a bien trop énervé tout ça. Et puis après on ira faire grossir nos synthé melon et synthé citron sur Dreadew Valley... Ca au moins c'est pas un jeu énervant et puis en plus personne il nous embêtera car c'est du multijoueur à deux et puis toi t'es une gentille n'elfette.

Des fois, ma femme, elle est comme ça. Elle essaie toujours de voir le bon côté des choses, le bon côté des gens... Mais ce qu'elle oublie, c'est que c'est des joueurs de DreadLOL.
Mais je sais pas, quand elle est là, j’ai l’impression que même les joueurs de DreadLOL ne peuvent pas arriver à m’énerver, heureusement que j’étais présente pour la calmer, car je sentais que simplement en tant que spectatrice, on était pas sorti d’affaire, l'énervement montait, montait... Et en tant qu'Alpha, on doit remettre sa Sub à sa place!

N’empêche, c'est vraiment des rageux sur DreadLOL, heureusement que moi j'suis la meilleure et différente.

◊ Commentaires