Recherche

EDC de Emily

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Emily

Cacher

Futile gravité, chance insolente.

Spoiler (Afficher)
J'avais envie d'écrire, mais je ne savais pas quoi raconter...
Merci à celleux qui font avancer et évoluer ma pantine, lui offrent sa chance et partagent si volontiers leur savoir IG. Merci pour les RP quotidiens ♥


Au départ, comme n'importe lequel des corps à l'esprit embrumé recrachés par le Centre Hospitalier, elle n'avait pas eu grand chose en tête, mais pourtant un sourire déjà ancré aux lippes.
Le froid, la faim, le verre pilé sous les pieds. Suivre les instructions de ce message aussi bienveillant que sans-visage et sans réel sens qu'un bénévole du CAI lui avait envoyé, s'inscrire ici et là, récupérer une carte d'identité. Et dans un sursaut de volonté de vivre, elle avait finalement contacté un inconnu, à la faveur d'un message pris au hasard sur l'AITL. Le dernier en date, une recherche d'anneau impérial.

Alors les choses s'étaient faites plus claires et faciles, comme si par son sourire continu et la douceur dont il avait fait preuve, l'inconnu -qui ne l'était pas resté bien longtemps- avait levé l'épais brouillard dans lequel la blondie naviguait jusqu'alors.
Elle avait eu droit à des vêtements chauds, des ballerines, un repas. De quoi assouvir les besoins primaires pour s'autoriser, bien vite, à vouloir combler les suivants sur la pyramide de Dreadslow. -Un truc dont elle n'avait pas la moins connaissance pourtant.-
Mais là encore, tout était allé si vite. Tout paraissait fluide, il suffisait d'y penser pour que ça arrive. Un emploi stable, une petite chambre dans la maison de son patron et mentor des premiers jours, qui bientôt considérerait la jeune femme comme sa fille.


Très vite, elle avait appris les bases de la cité. Lu quelques livres importants et recommandés, observé, lu les EM officiels des institutions impériales. Parce que très vite, elle avait ressenti ce besoin impérieux de combler ses lacunes, ses méconnaissances, ses incompréhensions. C'était présent, pressant, continu et c'en devenait presque douloureux parfois.
Elle voulait être ! Exister par elle-même plutôt que par les autres. Alors les premiers temps elle resta plongée dans ses lectures, contactant qui saurait l'informer sur l'Histoire ou le secteur, et lui donner de nouvelles cordes à son arc.

D'une promesse, elle ne voulait, ne pouvait pas quitter son emploi pour le moment. Alors c'est comme bénévole qu'elle postula au CAI, offrant ses services pour toute infime tâche qu'on pourrait lui y attribuer. La réponse fut au-delà de ses espérances : Elle ferait partie de l'équipe d'accueil des NI.
De longues discussions s'engagèrent avec le délégué, dont les connaissances aussi nombreuses qu'hétéroclites donnaient à rêver à la jeune femme. Et lui aussi, arborait un sourire quasi-constant.


Il lui semblait parfois avoir tant à penser, à réfléchir, à analyser qu'elle en suffoquait presque en comprenant qu'elle ne pourrait pas tout faire ni tout apprendre à la fois, ou pas tout de suite. C'était rageant, tout comme c'était douloureux quand elle sentait atteindre ses limites : à trop vouloir comprendre, il ne restait certains soirs qu'un marasme informe entre ses deux oreilles, en lieu et place de son cerveau.

Elle prit petit à petit conscience de deux choses.
La première au fil des jours : Elle était encore trop ignorante, pas encore en capacité d'apporter une présence réellement utile à l'Empire. Mais ça changerait.
La seconde se confirma le lendemain de son premier anniversaire, lors d'une loterie à laquelle elle remporta deux lots, et non des moindres : Elle avait une chance insolente, et l'intime conviction que c'était un encouragement de l'univers. Du karma. Ou de quelque entité que ça puisse être.
"Souris à la vie et elle te sourira en réponse."

Un jour elle serait quelqu'un, hors de la masse informe des travailleurs anonymes et qui ne demandent pas à être d'avantage.
Elle ne sera pas au-dessus. Elle sera juste un peu en dehors. Elle agira, pour l'Humanité, pour l'Empire, pour Imperator. Et en prime, elle continuera à sourire.


Informations sur l'article

La NI
01 Septembre 2018
469√  7 4

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires