Recherche

EDC de Elyahsin

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Elyahsin

Cacher

Court Ely, Court !



Beaucoup de choses peuvent se cacher dans le silence. Ou du moins tenter de s’y cacher.

Habillée que de sa chevelure, uniquement, ses prunelles uraniums sondent un instant l'orée du bois qui lui est offert. Les parfums d'humus et l'humidité s'accroche à sa peau, une chaleur moite et poisseuse se joignant à son parfum vanille qu'elle sait l’entacher. Elle se prépare, créature douce d'ordinaire, ses entrailles se serrant en flairant le danger flirter autour de sa présence, des regards potentiels observant ses moindres faits et gestes. Seule face à l'adversité, elle s'accroupie scrutant le néant et vient de se frotter de la terre à ses pieds, corps, visage et chevelure. Tentative de camouflage autant olfactif que visuel ... Dans son dos, elle aura attachée sommairement son arme. Un agri pour être efficace. Envoyée non pas avec sa bite et son couteau mais son audace et sa curiosité, elle s'avance sur la pointe des pieds pour pénétrer dans les ombres des feuilles lui léchant son corps à son passage. Elle se tient sur ses gardes, se manœuvrant en toute discrétion, priant pour ne pas se faire repérer. Son nez se plisse, s'arrête à quelque pensées, lève son nez ... Hmm ... Oui cela semble une idée intéressante. Légère propulsion de son pieds et l'utilisation de son agilité naturelle, elle se trouvera sans trop de difficultés camouflée entre les feuilles de l'arbre. A sa cime la situation lui permet de constater autant le mur et sa prairie d'où elle vient que les mouvements plus lointain.

L’observation recueille les faits ; la réflexion les combine ; l’expérience vérifie le résultat de la combinaison.

Elle arrache quelques lianes et feuilles ... Factices. Elle s'en habille espérant se dérober un peu plus aux menaces potentielles qui la veillent et l'attendent sagement. Un vacarme résonne loin de son regard, sonnant le glas du début de la traque. Du coin de l'oeil elle observe un mouvement proche, trop proche à son goût. La peur l'assaille, l'adrénaline la saisie et son parfum se musque de sa transpiration acidulée et féminine. Il va falloir bouger et vite. L'audace la prend de sauter dans l'arbre voisin espérant se déporter furtivement et masquer ses traces. Mais la chance n'y est pas et son manque d'expérience en ses milieux qu'elle a au mieux lu dans quelques rapports ou pu imaginer dans les récits qu'on lui a raconté, lui vaut un cri spontané en se blessant le genoux, manquant de chuter. Un bruit sourd s'entends, ILS approchent.

Quand on traque une proie, mieux vaut prendre son temps, ne rien dire et, aussi sûr que deux et deux font quatre, elle finira par céder à la curiosité et se montrer.

Un frisson la parcourt. Elle n'aura pas le choix, il est trop tard pour regretter. Seul la survie compte ... Peut être que ? L'opaline tente la fuite en discrétion, se laisse chuter de son perchoir et se camoufler dans les fourrés, se mouvant en discrétion fortuite essayant d'éviter les chasseurs bien mieux munis qu'elle. Elle déroule ses pieds en lenteur de la pointe au talon... FRCCHBRAAAUMM La voila surprise face au démon qui lui saute dessus qu'elle évitera de justesse. Bestiale, animale ... La traquée chasse, esquivera les tentatives maladroites de la croquer et viendra porter un coup d'estocade. Le sang fuse, les hurlements résonnent dans son crâne, se devinant condamnée dès son entrée ...

Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.

Elle lèvera donc sa lame face au groupe, se défendra, muscles bandés, comme une forcenée. Sa détermination et son bestiale double faisant surface. Bête parmi les bêtes, sauvage parmi les sauvages. Elle ne se permettra pas de faiblir, mais n'aura le choix que de ployer sous la morsure lancinante lui pénétrant les chaires. Elle n'aura pas vaincu, mais aura appris au moins. Elle s'entends crier à la mort, la vie s'échappant de son corps, dévorée vivante par les ombres se parant d'écarlate. L'excitation est telle qu'elle se demanderai presque si elle ne prendrait pas plaisir à ce genre de jeux malsain ...

Les progrès de l'humanité se mesurent aux concessions que la folie des sages fait à la sagesse des fous.

L'engagement est tenu.
Spoiler (Afficher)
Merci pour ce rp aussi dingue que mon personnage est fou. HRP évidemment, ou connu uniquement des participants!

Informations sur l'article

Une journée de plus
13 Septembre 2020
203√  12 1

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires