Recherche

EDC de Ekinn

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Ekinn

Cacher

Dix Petits Vautours


Dix petits Vautours s'en allèrent plonger.
Deux ne se sont pas réveillés.
Et il n'en resta plus que Huit.

Hôte, tu n'es qu'un abruti.

"Abruti", c'est son insulte préféré, l'Exoborg ne compte plus le nombre de fois où il a entendu son IA l'a proférée, pour une contrariété, un manque de contrepartie ou même une mauvaise nouvelle.
Dans le cas présent, il venait de lui annoncer la venue d'une plongée plus que risquer au sein d'un réseau d'Orion.

- Tu t'es mis en tête de nous tuer, c'est cela ?.
- Arrête, je fais ça pour notre secteur, je suis NetRunner, j'ai des responsabilités, tu le sais autant que moi.
- Ta seule responsabilité es de survivre, pas de nous envoyer à la mort dans une opération suicide.
- Peut être que pour une fois, ce sera mieux organisé que d'habitude, t'inquiète pas.
- Tu est un abruti.
- Je sais.


Huit petits Vautours s'invitèrent dans la RV.
Un superposa ses programmes et fut expulsé.
Et il n'en resta plus que Sept.

- Mieux organisé, tu disais ?.
- Oui bon d'accord, t'a gagné, on est dans la merde.
- Tellement surprenant, allons nous en.
- Non, on y est maintenant suivons et faisons de notre mieux.
- Suivre quoi ? Ils n'ont pas de plans, et mes probabilités sont plus que pessimistes quant a l'issue de cette escapade.
- La ferme et suis.
- Tu est un abruti.
Sept petits Vautours se lancèrent au combat.
Un se surestima, courant vers son trèpas.
Et il n'en resta plus que Six.

- Hôte, les probabilités empirent, nous devons faire marche arrière.
- Stop avec ça, si tu veux que tes probas remontent, aide un peu.
- Même avec mon aide, tes amis ne sont pas suffisamment entraîner pour une issue favorable.
- C'est sûr qu'avec la motivation que tu y mets.
- Ma seule motivation es de te garder en vie, tu devrais m'écouter.
- Et ma seule motivation, c'est de boucler cette plongée.







Six petits Vautours arrivèrent au dernier niveau.
Trois se firent surprendre, s’effaçant sans un mot.
Et il n'en resta plus que Trois.

- Hôte, votre adversaire est bien trop puissant.
- Ce n'est qu'une IA, on en a déjà abattu des plus fortes.
- Celle-ci es différente, elle surpasse celles que nous connaissons.
- Raison de plus pour t'y mettre, j'ai besoin de puissance allez !.
- Comme, tu voudras, je t'aurais prévenu.
- Tu me feras la morale après, autour d'une bonne pix.







Trois petits Vautours furent en difficulté.
Un paniqua et les serveurs furent endommagés.
Et il n'en resta plus que Deux.

- Hôte, l'espace matriciel est compromis, nous devons sortir !.
- J'ai vu merci, nous devons abattre cette IA, sans quoi tous ça aura été inutile.
- Si tu ne sors pas, c'est ta vie qui aura été inutile.
- On vient de repousser AX1, celle-là ne sera pas plus difficile.
- Le temps nous es compté.
- Autant s'y mettre dans ce cas.

















Deux petits Vautours furent bousculés.
Un ne tenu pas le choc et pût rentrer.
Et il n'en resta plus qu'Un.

- Hôte, c'est fini, nous avons perdu.
- Tant que je serai en vie, ce n'est pas fini.
- Il es trop tard, tu ne peux plus faire marche arrière.
- Arrête d'être pessimiste, on peut l'avoir.
- Non, ta fenêtre de replis es terminée, d'un instant à l'autre cet espace matriciel vas s'effondrer sur nous.
- Je... Non il y a toujours une solution J ! On ne va pas crever ici.















- U̵̧̹̎͜n̸̙̆̕e̸̋͠ͅ ̸͇͙̚s̸̺̦͉̋é̵̛̪̔u̴̬͓̓́͜ĺ̸̼ĕ̸̡̢͎̀̿ ̶͓͂̎͛s̷̳̩̝̆͝ǒ̸̡̟̐̚l̶̲̱̈́̽u̶͍̥̝͌̒t̸̼̉͛í̶͈̏͒o̸̼͛͒͘n̸͕̖͈̎ ̸̰͙̺͝͠v̴̲̪͖̿ỉ̸̹̓͂a̵̢̺̘̋b̴͕̗͔͑͘l̶͚͐͐̎ḛ̵̢̜͒.
- J' qu'est ce qu'il t'arrive ?.

Dans le brouhaha matriciel, la sphère qui l'accompagne habituellement s'étire, ce compact, se numérise dans une nouvelle forme entourant la silhouette du plongeur.
Le temps semble se distordre, ralentir, s'arrêter, alors que l'IA prend la parole.
- C'est fini, notre espace se meurt tous comme ton corps à cet instant.
- Comment ça, de quoi tu parles merde !.
Les formes se regardent, un bref silence avant la révélation.
- Les serveurs ont été endommagé et notre réalité s’effondre, et nous avec, tu ne pourras pas t'échapper a temps pour revenir a ton corps..
- Et... Et quoi non ce n'est pas possible, ils nous auraient pas sacrifié comme ça, il doit y rester un bout de chemin non ?.
- La dernière trace viable a été emprunté par ta consœur.
- Donc il n'y a plus rien à faire, on est condamné a attendre la mort comme des idiots ? Et c'est quoi cette forme J' ?.
- Il reste un dernier espoir, une trace infime avant que l'espace meurt pour rejoindre ton corps.
- Et bien alors ! Qu'est-ce qu'on attend ? Et tu ne m'as pas répondu, depuis quand tu te montres sous cette forme ?.
- Depuis que c'est la dernière forme que je porterais, le lien es trop faible pour deux entités, et tu auras besoin de ma puissance pour remonter avant que l'explosion ne ferme définitivement ce point de sortie.
L'Exoborg regarde la forme l’encerclant de ses données, peinant a assimiler l'information.
- Nous devons faire vite où nous y passeront tous les deux.
- Je.. J'... NON ! Tu ne peux pas faire ça, et.. et nos protocoles ? Si tu es effacé, je le serai aussi non ?!.
- Je me suis affranchis de ces protocoles quand j'ai compris que tu nous mènerais vers notre mort.
Le Personna s’agite, sa tête balaye l'espace, refusant la situation, l’énervement montant.
- Ce sont eux, c'est de leurs fautes si on en es là ! J' dois y avoir une autre solution, je t'en pris, tu ne peux pas faire ça..
- Malheureusement non, c'est la meilleure issue possible, j'ai été programmé pour assurer ta survie, et c'est ce que je ferai.
- Non c'est des conneries J' ! On a passé presque un demi siècle à te perfectionner ce n'est pas pour arriver là, trouves une autre solution MERDE !
Le SISA fait son œuvre, de fine perles dévalent les joues du Persona.
- Tient toi prêt, nous ne disposons plus de beaucoup de temps, et quand tu seras rentré, survis !.
- J' ! Tu n'es qu'un abruti.. JE NOOOO...
L'IA se charge, délivre son emprise sur le plongeur et envoie les dernières données a travers l'espace matriciel se détruisant autour d'elle.
- Je sais.
Un petit Vautour fut sacrifié.
Mais une seconde chance lui fût accordé.
Et il n'en resta plus Aucun.

◊ Commentaires

  • Koe (97☆) Le 05 Octobre 2019
    * c'était très cool à lire, et très émouvant. Merci pour ce moment.
  • Saito (35☆) Le 07 Octobre 2019
    Beau.
  • Aislinn (165☆) Le 10 Octobre 2019
    Oh putain se fut intense. Bravo !!!