Recherche

EDC de Domino

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Domino

Cacher

Note 3 - P'Scie'Cow'Pâtes

Le souffle chaud,
Brume de froid d'hiver
La vie accrochée bien haut
La bête au regard en demi verre
La folie primordiale regardant la vie se débattre
Grande faucheuse à la scie
La folie de l'Homme, la faim criant comme la Noiraude devant la Mort.
La bête léchant le givre sur ses lèvres devenues albâtre.
D'abord choisir..
Puis entraver
Continuer à tirer, luttant contre la Nature, ou avec?
Et enfin hisser la masse de chair.
Tel était le rituel de la folie,
Celui de la survie,
La violence encensée.
Le processus d'abattage calculé.
L'Homme était Dieu
L'Homme était Nature
L'Homme était Roi
L'Homme était Fou
Mais quand la Mort ne suffit plus
A rendre l'acte tolérable..
Quand l'aveugle se met à voir..
à quoi lui sert-il de se cacher le visage?
Alors la bête s'avance sur l'animal.
La main lui caressant le ventre
Inquisitrice..
L'éclat d'argent scintillant dans le décors blanc.
Les dents de métal viennent mordre l'animal
Arrivées avec lenteur
Dégustant les gémissements de peur
Avant de trancher le rempart de la Vie.
C'est la danse de la Vie et de la Mort
Qui commence entre les mains de l'assassin flou
Il n'est plus rien que vecteur de sa démence.
Pantin de violence, révélateur du Monde.
Ses mains plongeant dans la grande faille,
Le sang jaillissant,
Flots rouge sur le blanc pur et froid
Chaleur salvatrice.
Il écarte les parois,
Aruspice maudit devant le théâtre blanc et silencieux
L'orchestre des gémissements de mort et de douleur ravissant les pieux.
Ses bras plongeant dans l'animal, déchainant sa foi.
Les organes tombent, encore liés à l'animal
Foie, viscères, estomac, reins, poumons.
Le rouge s'étend, se propage..
Le liquide chaud aspergeant la scène.
L'Homme se complaisant à vivre avec la mort..
L'Homme se vautrant dans la chair,
L'Homme se vautrant en la bête..
L'Homme dévorant..
Aspirant la vie,
Parasite grignotant de l'intérieur
Ingérant deux fois plus grand que lui...
Si dérangé qu'il avale à s'en étouffer.
L'Homme est rouge.
Même le vent se tait
La Mort salue l'assemblée fantôme.
La Mort salue le peuple aveugle qui était là..
Nature donnera les derniers honneurs à l'animal,
La Bête quittant les lieux une fois son travail terminé
Le Rouge effacé par la pluie, les restes avalés par les habitant du sol.
Le Monde fermant les yeux tandis que son héraut et son fardeau disparaissent

Informations sur l'article

With your Head in the Smog, Dreams are Nightmares, Reality was killed by You
23 Avril 2019
110√  6 0

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

Aucun commentaire