Recherche

EDC de Deliah

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Deliah

Cacher

Verte - AVM5

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ HRP ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Aujourd'hui, en sortant sous le smog et la pluie battante, j'ai arpenté les rues. Pavés où dorment les glaneurs sous les devantures des commerces, cachés entre deux bennes. Parfois professionnels ou nouveaux nés, tous s'étaient mis à l'abri des caprices du temps et des tornades venues d'Orion. Mais moi qui vivait enfermée, j'avais voulu prendre un bon bol de brouillard frais puis faire un bain de lumière artificielle sous les feux des néons publicitaires.
://A gallent gentleman - We lost the sea ◼
Il y a des soirées comme ça.
Des soirées où la pluie acide à un goût amer, où la télé passe des holofilms qui vieillissent mal. Des soirées où l'on passe devant une boutique où sont exposées des fleurs et où l'on pense à toi.

Des artificielles, en bouquet.
Observant les vertes et les bleues par delà la vitrine, au travers de mon reflet brouillé, je finis par les acheter contre quelques crédits. Puis, je repris ma route. Errant au grès des boulevards et avenues en angle droit, parcelles découpées, identifiées et identifiables dans leur masse, je marchais maintenant dans les mêmes rues depuis huit ans.
Cette fois-ci pourtant, je me suis arrêtée devant ta maison.
Mains dans les poches d'un trench neuf, noir comme ils le sont tous ici bas, et bouquet sous le bras j'ai levé le nez vers l'enseigne du bâtiment. Un courant d'air froid s'en échappait à chaque fois que les portes coulissantes laissaient passer un inconnu. Parfois mal réveillé, parfois l'air grave, beaucoup de monde venait chez toi. J'ajustais alors mon col, passais une main dans mes cheveux usés par la corrosive, puis j'entra. Un salve à l'accueil, on m'indiqua où je pouvais te trouver.




Le lieu baignait dans une douce
lumière bleutée.

Bleue comme l'eau de ta
piscine où l'on se prélassait, petites. Bleue
comme les fleurs du parc impérial qui
ornent le pourtour de la fontaine. Bleue
comme ta nouvelle maison et ta dernière
bannière.

Parcourant les allées, mes pas
brisaient le ronronnement de la machinerie
ambiante, claquant d'un rythme lent ma venue
en ton domaine. Pourtant, le silence était de mise
ici mais ce n'était pas comme si en venant à
l'improviste je risquais de te déranger.

Bien aise dans ta dernière retraite, j'ignore qui
pourrait encore troubler ton repos.


                  * * *


Passant d'elfe en vautour, je te trouva enfin. Seize ans, femme, outrilienne, un mètre soixante-dix, comme si j'avais besoin du descriptif pour te reconnaitre. Rose parmi les épines, un brin de verdure dans ce bleu maladif. Un maigre sourire plissa le coin de mes lippes, tandis que je me posta devant toi, fleurs à la main. Te voir ici, comme ça, on aurait presque dit une apparition. Un hologramme étrangement tangible mais bizarrement inatteignable. Créature à la chevelure vaporeuse, les fibres émeraudes ondulaient sous les rares remous de ton air visqueux. Tu semblais pour une fois bien paisible. A quoi rêvais-tu ?

Ton teint blafard s'était égayé de quelques végétations. Cela faisait si longtemps que tu étais là. Les roses du parc impérial avaient eues le temps de venir à toi, de se glisser à tes côtés et de s'enrouler autours de tes bras pour éclore dans ton dos. Douce poupée de porcelaine gagnée par la verdure, je n'ai jamais osé te le dire, mais tu as toujours été belle en vert.
Alors que d'autres visiteurs murmuraient, sanglotaient ou pestaient contre leurs fantômes, je tâcha de garder le silence lorsque je déposa mon offrande près de ta plaque.
Que tu étais belle en vert.
J'espère que tu vas bien, que tu quitteras ta chaleureuse et froide demeure un jour.
Nous devions nous revoir.
Je crois que tu l'avais promis et... Mon com' vibra alors, plusieurs fois de suite comme dans l'urgence.


Je vais devoir te laisser, le devoir m'appelle. Encore désolée de ne pas t'avoir com' avant de passer. Je pense que dans tous les cas, finalement, je t'aurais au moins un peu dérangée.
Repose toi bien. Je file.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
🌱 Green - Cavetown 🌱
Voici l'érosion
Croques les pierres avec tes dents
Un rat t'échappe de peu
Il va trop vite, il est trop loin.

Tirs d'Azmat au coin des lippes,
Je vois toujours tes yeux dans les fleurs.
J'en ai acheté pour ta chambre,
Vert et bleus sont tes couleurs.

Tu es si belle en vert.
Portes toi bien.
🥀
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Spoiler (Afficher)
Coucou ! Revoilà un EDC, ça faisait longtemps et il était temps !
Merci à JD Toxine si jamais elle repasse par là un jour. Notre RP était assez court mais a marqué ma piou au fer rouge.
Oubliez pas la chtite n'étoile si ça vous à plus hein et pis bah je vous souhaite un très bon jeu !
Merci de m'avoir lue smiley
Les AVM précédents :
▶ Collusion - AVM1
▶ Pardon - AVM2
▶ Scoop - AVM3
▶ De plumes et d'os - AVM4
❤️

Informations sur l'article

Ad vitam memoriam
01 Août 2020
177√  16 3

Partager l'article

Personnages cités

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Lugal (47☆) Le 01 Août 2020
    *Prepare l'armement* Vert, elle a un vert.
  • Mako (403☆) Le 02 Août 2020
    Très très joli en aspect, très travaillé. Il est des EDC ou l'on devrait pouvoir mettre parfois deux étoiles smiley
  • Deliah (110☆) Le 02 Août 2020
    @Mako Oh mon dieu tant de flatteries //w//
    Merci à toi !