Recherche

EDC de Chrysocolline

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Chrysocolline

Cacher

SuperNova ~ Cryologic (Album)

Salut à tous,
Le voici enfin le dernier album, Cryologic.

1h15 de musique non stop!

C'est important du coup je pense d'en expliquer le concept.
Cryologic est une parade de vie. Une vie, celle de n'importe qui. Chacun pourrait y voir quelque chose de différent.
Une vie, si longue soit elle, est une suite d’événements qui au font se ressemblent souvent. Des hauts, des bas. Des cycles de redites sans fin. Ou plutôt si, il y a bien une fin. On a beau dire qu'on est éternel grâce au clonage, tout le monde sait que c'est faux. Qui donc est éternel ici? Qui donc a vécu au 1er age et est encore en ville? Combien ont ne serait-ce que plus de 50 ans?
Tous les événements subit d'une vie, se succédant les uns derrières les autres, ne conduisent qu'à la finalité de la cryo, quand ce n'est pas une destruction de puce.
Le tout dans un cycle sans fin pour chaque personne foulant le sol sale de cette ville, à recommencer éternellement les même vie, les mêmes épreuves, les même disparition.

Voilà ce qu'est cet album.
Le temps n'est pas chronologique. La vie n'est pas logique. Tout est cryologic.
Titres

Cryologic 1.0
Cryologic 1.1
Cryologic 1.2
Cryologic 2.0
Cryologic 2.1
Cryologic 2.2
Cryologic 2.3
Cryologic 3.0
Cryologic 3.1
Cryologic 3.2
On peut voir alors une vidéo enregistré chez Colline, la cam fixée en hauteur pour la filmer elle et ses synthé modulaires dans une lumière tamisée.
Dans sa tunique de SuperNova, elle fini d'installer quelques branchements au milieu de sa salade de câbles multicolores qui parcours la machine et commence à jouer en direct.
Tout le long de sa musique, la lumière colorée de spotlight éclairent la zone en rythme. Elle même se dandine voir sautille parfois au grès de la musique, les mains sur les boutons pour en changer constamment les effets.
Son grand verre d'un litre de glukoz traînant non loin avec une paille pour la désaltérer au besoin.
Durant les plus d'une heure de musique il est parfois difficile de capter les transitions d'un morceau à l'autre, tant ils sont fondus, imbriqué, et reprenant des thèmes et portions de l'un à l'autre, comme un heartbeat par exemple qui revient au sein des trois grandes parties. D'où le fait qu'il n'y ai pas de minutage précis pour les changements de morceau.
En fin de performance, elle semble fatiguée, faisant un petit signe à la camera avec un mince sourire avant de couper.

◊ Commentaires