Recherche

EDC de Cassi

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Cassi

Cacher

J'VEUX VIVRE

Trois ans qu'elle gît à même le sol. Mais la vie à pris le dessus sur la mort.
Même ça, elle la raté...
Son corps endolorit baigne dans un vomi asséché avec le temps.
Pas un bruit. Rien que le vide autour d'elle. Ses long cils brun battent comme la queue de l'écureuil.( à savoir s'ils en ont une ?) prémice d'un reveil annoncé. Elle ouvre un oeil... elle réalise à peine . Les images qui lui arrivent dans un tourbillon brumeux , est le cauchemard de cette rage qui l'a pousser loin dans sa folie ce soir là.
Vivre où Mourir?
Elle referme aussitôt les yeux, abandonne un instant ... elle veut dormir...Dormir... Mais peu à peu sont esprit vaporeux, immerge .Elle perçoit plus tangiblement ce qui l'entoure. Elle a mal ... le moindre mouvement est une torture. Sa respiration même lente , est une agression Le âcre des moisissures de cet alcool qu'elle avait ingurgiter lui monte au nez et lui donne la nausée.
Un haut le coeur douloureux lui vrille l'estomac et voilà qu'elle rassemble le si peu de force qu'elle possède . A quatre pattes elle s'extirpe de cette flaque immonde. Elle secoue la tête de droite à gauche . de gauche à droite, un filet de bave coule à la commissure de ses levres.
-Ma tête.... ma pauvre têteeeeee gémit-elle.
Toujours en position de l'animal qu'on aurait roué de coups, les paroles de Amgraf lui reviennent en mitraille. Si elle avait du respect pour une personne c'était bien pour lui..Lui, qui lui avait donné de son temps..beaucoup de temps. Entre les discutions et le martial, elle lui etait redevable...Alors elle se redresse sur ses jambes encore flâgeolantes... avance titubante
  • De l'airrrr!.... de L'AIRRRRRRR


Appuyé contre le mur, elle longe le long couloir sombre menant vers la sortie. Sous le smog clair elle cligne les paupieres aveuglées par la lumiere. Prend une grande respiration. Ses poumons se deploient à nouveau dans une brûlure déchirante et hurle;
  • JE VEUX VIVREEEEEE.....VIVREEEEEEEE

J'avais pas trouvé les mots
Pour le bercer de mes rêves d'antan
Chacun en double zéro
Ensemble par tout les vents
Partis du point intime, je le regarde
Paralysée, en moi, il s'attarde
Le Geant

J'avais pas trouvé les gestes
Tout deux campés sur nos blessures
A nos signaux de détresse
J'voulais qu'il guide mes pas futur
Qu'il ouvre sa bouche
De ces mots qui me touchent
J'en serais devenu sa fronde
De ses histoires, de son monde
Partis du point zero, je le regarde
Paralysée, en moi, il s'attarde
Le Géant

Il me renvoit comme dans un miroir
Lui et moi, face à face
De ces belles images contradictoires
L'amertume, l'angoisse peu à peu s'éfface
A force d'échange, de cris au silence
J'en garde la trace
Au delà de nos differences
Dans mon coeur, il à toute sa place

Comme une ombre, je le regarde
Reminiscence disparue, en moi il s'attarde
En passant par le bleu au vert
Le Geant

◊ Commentaires

Aucun commentaire