Recherche

EDC de Bellamy

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Bellamy

Cacher

Neuf ans.

Spoiler (Afficher)
Attention. Un peu de spoil est présent dans cet article, du coup, si vous ne voulez pas le lire. Passez votre chemin. C'est validé MJ, donc ça va un peu.

Autrement j'espère que vous aimerez. ❤
Musique.
Neuf ans à errer dans les rues mornes du Secteur Orion, neuf ans à s'insurger contre la menace impériale, neuf ans à dévouer son existence à la Rébellion. Dévoué à une cause qui le dépasse, à laquelle il a juré entière fidélité et loyauté.

Il se bat, et il ne plie pas. Il s'avance, et ne recule pas. Il exécute, et ne regrette pas. Toute notion de pitié, de regret, de honte, de tristesse n'a aucun sens pour Lui. L'égocentrisme elfique mêlé à un aveuglement sans égal ne lui permet pas de concevoir toutes ses notions superflues.
« Bellamy, quelle est votre plus grande peur ?»
La peur ? Il ne pensait pas pouvoir connaître. Empli d'un amour incommensurable pour son Secteur, s'il devait mourir, il mourait. S'il devait subir les pires atrocités du monde pour, il les subirait sans aucune complainte. Ses aïeux se sont battus dans la boue, hors zone APM pour qu'ils puissent tous vivre libres, pour qu'ils puissent évoluer, il se devait de leur faire honneur. Et, il le ferait. Il se l'était promis, depuis ses premiers jours, ses premières heures.

Il ferait naître la Flamme dans le cœur de ses pairs, il ferait grandir la Flamme dans le cœur de ses frères, et il détruira tous ceux qui s'opposeront à eux.
« Celle de mourir sans avoir pu servir du mieux que je pouvais la Rébellion. »
Il ne voulait pas mourir. Pas avant d'avoir pu libérer toutes les populations de DreadCast de l'asservissement, ou d'avoir pu être sûr d'avoir été l'un des acteurs majeurs de cette libération. Hujan lui avait offert l'immortalité. Thallys lui a offert la perfection. Il se devait de les user du mieux qu'il pouvait pour rendre ce monde meilleur. La seule unique et belle mort qu'il accepterait est celle qui adviendra, loin des champs de batailles, une fois qu'il aura jugé que sa mission sur Kepler est terminée.
« Capturez-les. »
Les mots résonnent dans la tête de l'Elfe. Ils étaient totalement anodins pour lui : Sa position de Chef de Pôle Combat depuis qu'il a 3 ans avait fait de lui l'une des cibles prioritaires de la raclure marranite. Et lorsqu'il les entendait à leurs bouches, il ne faiblissait pas. Le blond savait très bien qu'à part un emprisonnement de 24 heures, il ne risquait rien de plus. Ils ne se risqueraient pas à le torturer ou à le jeter en pâture aux esprits les plus tordus du Secteur Marran. C'était l'une des pires choses à faire.

Il aurait adoré que cette fois-ci encore, les menaces aient été marranites. Mais il ne le savait pas encore.
C'est dans les souterrains rebelles que l'Elfe se battait, cette fois-là, dans une arène qu'il ne connaissait pas, contre des ennemis qui ne palissaient aucunement face au déchainement des cris de guerres Rebelles. L'ardeur et l'adrénaline de la guerre l'avaient d'ors et déjà happés qu'il ne se concentrait que sur une seule et unique chose. Éliminer ceux qui les menaçaient, lui et ses compagnons.
« Pour la Rébellion ! Pour Lance !»
Des grenades sont jetés. Les tirs fusent dans tous les sens. Les Rebelles chutent un à un, écrasée par une force avec laquelle ils ne pouvaient pas rivaliser. Même en terme d'idéologie, et de combativité, leurs ennemis n'avaient rien à envier aux Rouges. Et une fois qu'ils les avaient tous été mis au sol, anéantis par des centaines de coups de feu, ils s'approchaient de leurs proies inconscientes.
« Bellamy#72329, un de leurs leaders. Prenez-le : On l'exécutera devant notre Éminence, hinhin. »
Inconscient, il est trainé dans des contrées que peu ont visité ses dernières années. Il aurait sûrement préféré ne jamais les avoir visités, et s'il devait y revenir, ce serait pour apporter mort et désolation à tous ses habitants.

Et lorsqu'il finit par enfin ouvrir les yeux, il est pendu par les pieds, tête dans le vide et entouré d'une cage tel du bétail qu'on abat. L'obscurité y siège, la froideur de l'endroit saisit le corps de l'Elfe. Il frissonne et se débat pendant des secondes, des minutes, des heures... Jusqu'à que les liens finissent par lâcher, et il chute. Son corps heurte le sol de plein fouet, ne lui laissant aucune chance de survie.

Et lorsqu'il pensait être enfin libéré de son calvaire, en réalité, il ne faisait que commencer : Il retrouve la même position, dans le même endroit, et sans que rien n'ait changé. Il ne se débat plus, mais il chute de nouveau. Encore. Et encore. Et encore. Plus souvent. Toujours plus. La scène semble interminable.


Il s'accroche à tout ce qu'il peut dans cet enfer sur Kepler. La chaleur de sa Rébellion réchauffe son corps quand le froid de l'endroit l'assiège, s'immisçant dans sa peau, entre ses muscles, pour le faire plier. Son esprit s'accroche aux mots de Lance, pour ne pas basculer. Il les connaît par cœur, les répétant encore et encore, à chaque seconde, chaque mort pour ne pas devenir fou.
« L’Homme est un être faillible, donc ses créations le sont. Dès lors construire avec l’esprit en aspirant à la perfection n’est que chimère. Il faut accepter ses défauts et bâtir avec le cœur. »

C'est en ce moment qu'il doit lutter, qu'il doit prouver qu'il mérite d'être suivi par les Rebelles. Il se répète qu'il ne doit pas plier, même après être mort des milliers de fois, et il ne pliera pas. C'est en ce moment qu'il comprend la violence de la guerre, la haine de la guerre. Il doit s'accrocher. Et c'est en ce moment que sa violette lui apparaît. Son cœur s'y lie pour ne pas succomber. Leur premier baiser, leur première étreinte, leur promesse. Celle qu'il a brisé. Son odeur, c'est tout ce qu'il retient. Il répète les mots de Lance, encore et encore, en s'attachant à ce qu'il se rappelle d'Elle, son premier et unique Amour. Ces dernières années n'avaient été que fades sans Elle, et il savait que c'était de sa faute, car il s'était entêté à la repousser.
« L’Homme est un être faillible, donc ses créations le sont. Dès lors construire avec l’esprit en aspirant à la perfection n’est que chimère. »

Il perd de plus en plus l'esprit au fil des années passés pendus. À force de se répéter, il finit même par oublier les mots de son Père. Il a compté chaque mort, depuis le début, et ce nombre le hante à chaque seconde de répit accordé. Elles se comptaient par dizaine de milliers, et les centaines d'heures de sommeil qu'il avait perdu avait rongé sa capacité de réflexion. Les centaines de milliers de coups de fouets l'avaient affaiblis considérablement, mais..Tout ce qu'il comptait pour lui était la Rébellion, les mots de Lance et son Amour.
« L’Homme est un être faillible, donc ses créations le sont. »

Les Hommes sont des êtres faillibles. Il pensait être parfait, mais il se rend bien compte qu'il ne l'est pas. Sa lutte devient de plus en plus virulente, et lui, il s'affaiblit. Il ne peut pas admettre sa défaite, ni demander pitié. Il ne peut pas trahir les Siens, mais ô comment il aurait aimé le faire. Il ne demande qu'une seule chose, et c'est d'en finir : Il veut mourir. Définitivement, cette fois-ci. Il veut être libéré. À n'importe quel prix. Et chaque seconde, il y pense. Il pense à demander la Mort. Il sait que certains le regardent, et qu'ils accepteront volontiers de se débarrasser de lui. Il sait parce qu'il l'a vu le regarder, il l'a vu son tortionnaire, celui qui s'amuse avec son corps, son esprit, avec Lui. Mais il ne peut pas. Que penserait ses pairs de Lui ? Il avait promis la guerre aux détracteurs de la Liberté. Il leur avait promis la mort définitive. L'Éclipse Sanguinaire n'était qu'un début, et il ne comptait pas s'arrêter là. Ses lippes bleutées s'entre-ouvrent pour admettre sa défaite, avant qu'elles ne se referment bien vite : Il se doit de continuer, ne serait-ce que pour son Père, et pour ses Nébuleux. Il reviendra en Orion, il remontera la pente. Et il se vengera. Et il y réussira, quoi qu'il en coûte. Lance s'est battu contre pire que cela, et il avait vaincu. Il y réussira.
Les yeux cernés du blond s'ouvre une nouvelle fois, un nouveau jour dans cet Enfer. Il secoue vivement la tête, ne comprenant pas ce qu'il fait ici. Ses souvenirs semblent avoir été supprimés. Une voix résonne dans le lieu, interrogeant le Blond qui s'accroche encore et toujours.. Avant qu'il ne finisse par être lâché une nouvelle fois dans le néant obscur, perdant une nouvelle fois la vie, après que d'horribles hurlements aient été poussés.
« Alors cette 39034ème mort...? »
Ses souvenirs lui reviennent, nouveau coup assené à l'esprit de l'Elfe. Cette fois, celui-ci est mortel, bien trop brutal, il lâche. Il abandonne. Il n'y arrive plus. Transporté dans un nouveau paysage blanc, libre, il se réfugie dans un coin dans la pièce, brisé. Mortifié. En pleur. Il ne peut plus continuer, il veut en finir.
« Lllaissez-mmoi, s'il vvous pplaît. »
« Vous semblez être un bon élément. Abandonnez Orion, et rejoignez-nous. Emperor ou la Mort. »
Le magnum de la silhouette pointe l'Elfe. Il se redresse, sur ses genoux. Il sait que c'est son dernier instant, son dernier combat. Sa dernière fois. Malgré sa faiblesse, et le froid qui ronge ses os. L'entente de la sentence fait résonner son cœur. Il a abandonné et a demandé la pitié une fois. Il n'abjurera pas sa foi. Sa réponse est prévisible. Il ne se pose aucune question. Il ne s'en posera plus jamais. Il ne trahira pas les Siens. Il s'agite vivement. Il concentre ses derniers efforts en une dernière réponse, avant de s'écrouler.
« Lla.. Rr..rréb..eellion.. »
Spoiler (Afficher)
Merci aux MJs, du coup. Et aux gens qui jouent avec moi. C'est le premier vrai article hors-annonce AITL, donc n'hésitez pas à critiquer ou autre !

Je vous coeur. Tout ça, tout ca. ❤
Image en question originale.

Informations sur l'article

Ecrits.
16 Décembre 2020
657√  26 10

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Evelyn~72318 (19☆) Le 16 Décembre 2020
    First ♥
  • Bellamy (201☆) Le 16 Décembre 2020
  • Iudas~71015 (129☆) Le 16 Décembre 2020
    Segundo ♥
  • Sanya (195☆) Le 16 Décembre 2020
    ☆☆☆
  • Sha-Sha (36☆) Le 17 Décembre 2020
  • Sköll (55☆) Le 17 Décembre 2020
    JE SUIS FIER DE TOI FILS
    C'est aujourd'hui ton devoir que de ne jamais oublier ceux qui ont péri pour te la transmettre. Empare-toi d'elle et qu'elle continue de brûler dans ton coeur jusqu'à transcender ton esprit, ton être et ton essence.
    Voici la Flamme de notre liberté, mon frère, prête à te guider dans la nuit profonde et sans âge.
  • Sköll (55☆) Le 17 Décembre 2020
    Et oublie pas que tout ce qui cavale c'est du zimp, tout ce qui reste peinard, c'est du zimp bien dressé !
  • Bellamy (201☆) Le 19 Décembre 2020
    Merci pour vos étoiles et commentaires !

    @Judas ❤️ cœur bg.
    @Sanya 💛
    @Sha2 Merci !
    @Elyahsin eheh ! 💛
    @Skoll Bien sur que j'oublie pas, papa ! Merci bg ! 💛
    @Zves Indomptable et insoumis, ouais. Des plaies.