Recherche

EDC de Bellamy

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Bellamy

I was angry with my friend;
I told my wrath, my wrath did end.
I was angry with my foe:
I told it not, my wrath did grow.
Parfaite allégorie de la Beauté Elfique, le Blond se dresse devant vous, le dos bien droit. Les bras viennent se loger le long de son corps, ou joints derrière son dos, alors que sa tête reste bien droite. Arrogance hautaine.
La démarche est souple, yeux bleu clairs.
And I waterd it in fears,
Night & morning with my tears:
And I sunned it with smiles,
And with soft deceitful wiles.
Regard d'émeraudes qui vague sur les présents, il semble scruter toutes les réactions autour de lui. Cependant, à n'en pas douter, bien trop égocentrique dû à son génome, il ne relève quasiment aucune d'entre elles, ne s'attardant pas à s'abaisser à de telles futilités fugaces.
Il étire un sourire.
And it grew both day and night.
Till it bore an apple bright.
And my foe beheld it shine,
And he knew that it was mine.
Lippes qui s'étirent doucement dans un sourire dont seul les Elfes semblent posséder le secret, le charme opère. Le langage est lui-aussi maîtrisé. Le Bel fait bien attention à chaque terme qui est employé. Plaisir facilement audible, qui s'emploit à accorder au Petit-Elfe, un sentiment répulsif de totale confiance en soi. Suavité charmante.
Elles remuent doucement.
And into my garden stole,
When the night had veild the pole;
In the morning glad I see;
My foe outstretched beneath the tree.
Oreilles pointues, bien le plus précieux d'un Elfe, elles se dressent, elles se baissent, elles remuent. Deux simples bouts de chairs, qui dans leurs multiples prises de positions veulent dire plus que vous ne pouvez le penser. Exubérance bavarde.
Namque hoc tempore obsequium amicos,

Jaune pour la lucidité d'un esprit, la richesse d'une âme, la représentation d'un être rayonnant, lumineux : Mais surtout, pour l'égo, la puissance & le pouvoir d'un Elfe.
Bleu pour la profondeur d'un esprit malin, l'impénétrabilité d'une âme sans égale, la représentation d'un Elfe sage, serein, honnête, loyal, et symbole de la fraicheur d'un habitant d'Orion.


J'étais en colère contre mon ami ;
Je lui dis mon courroux, mon courroux s'éteignit.
J'étais en colère contre mon ennemi :
Je lui tus mon courroux, lors mon courroux grandit.
Supériorité assumée, il n'hésitera pas à targuer que, lui et ses congénères, sont parfait. Malgré un esprit totalement aligné sur lui et sa race, le Blond semble être un Rebelle des plus affirmés; les convictions de son secteur qui marquent sa vie de tous les jours : Rebelle jusqu'au bout de sa langue pendue.
L'honnêteté semble être maladive.
Et je l'arrosai dans la crainte,
Soir et matin, avec mes larmes ;
Je l'ensoleillai de sourires
Et de souples ruses trompeuses.
Mots ne seront en aucun cas mâchés, égo elfique oblige. Couplés avec certains de ses plus jolis sourires, et quelques révérences; noblesse sans égale ; il parle sans aucune honte, ou retenue : Provocant jusqu'au bout de ses oreilles rougissantes.
La langue est pendue.
Et il crût, il crût nuit et jour,
Porteur d'une pomme éclatante ;
Et mon ennemi la vit luire
Et il savait qu'elle était mienne ;
Venin qui glisse, certaines fois, il ne le cache pas, d'autres fois, il préfère être plus discret, soignant son langage pour que celui-ci soit glissé de manière la plus subtile possible, même lorsque vous ne vous rendez pas compte qu'il est là : Toxique jusqu'au moindre des mots prononcés.
Elles semblent là, non loin.
Dans mon jardin il se glissa
Quand la nuit eut voilé le pôle :
Au matin je vis avec joie
Mon ennemi gisant sous l'arbre.
Armes viennent siéger dans son dos, comme un énième avertissement qu'aussi noble soit-il dans ses propos et actes, il ne vaudrait mieux ne pas dépasser certaines limites, et il n'hésitera aucunement à le rappeler. La paire d'azmats n'hésitera pas à venir cracher son feu mortel, alors que les Fusils Lasers, accompagnés de son V42J4, viendront achever quiconque voulant porter atteinte à Sa Personne, ou même à la Rébellion.
Veritas odium parit.
Spoiler (Afficher)
Poème.