Recherche

EDC de Asajj

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Asajj

Cacher

14. Mon beau miroir

~ ♫♪ ~
____________________________________________________________

La Charognarde

✖︎ Quand je l'ai vue pour la première fois, je ne l'ai pas vraiment vue, juste l'amas de lambeaux de jais qui marquait les prémices de sa silhouette. Seule sa crinière vive se démarquait de l'accumulation de bandelettes et de tissus étiolés, laissant alors cette ombre mécanique plumée reconnaissable à plusieurs mètres dans le smog. Il serait difficile de décrire la saleté qui l'infectait. Les mouches et les cafards des rues se multipliaient autour d'elle comme un déchet jonchant les rues. Son odeur traînait derrière elle. Des nuages nauséabonds qui faisaient retrousser bien des nez. Elle s'articulait d'acier et de chair, laissant paraître une mécanique douteuse, un peu dépareillée.

✖︎ Elle souriait peu, mais son humour était bien là, aussi sombre que ses parures, aussi gras que le cambouis. Attirante et répugnante à la fois, elle restait à mes yeux le monstre que j'avais tant cherché, qu'il ne me fallait plus qu'adopter. Nos différences furent la clef de notre rapprochement, et les coïncidences se présentant comme des gestes, des actions, ou des paroles nous laissèrent rapidement voir le reflet que nous étions l'une de l'autre. Je la méprenait tout en l'admirant, je l'aimais tout en la détestant. Ma fidèle partenaire, la chaleur de mon froid. Mon gris, mon noir, mon rouge.
____________________________________________________________

La Cyborg

✖︎ Dans mes déambulations, à travers les méandres de cette ville, j'erre parmi des silhouettes aux traits inintéressants, les visages comme les âmes ne m'importent que peu; car dans cette brume où chacun n'est que passager éphémère de ma vie, j'avance seule. Elle aussi était une passagère éphémère, une T-castopeuse d'un temps, une voyageuse solitaire dont la silhouette restait immaculée malgré la crasse dreadcastienne. La prestance aseptisée qui la drapait allait de paire avec la rareté de ses mots, brisant à de maigres occasions le silence avec une froideur que seul son épiderme aurait su envier. Un épiderme qui se couvrait dans des tons épurés, soulignant les lignes dépouillées de toute fioriture que la bâtarde de chaire et d'acier dissimulait avec élégance. Si cette citée lui avait vomi un millier de fois sa souillure, elle en serait restée tout autant propre. Son costume était magnifique.

✖︎ A la frontière qui sépare les silhouettes des individus, j'ai réalisé que nous étions autant différentes que similaires. Les mots se reflétaient aussi bien que les gestes coïncidaient. J'étais Noir ; Elle était Blanche : Nous étions faits de gris et c'est avec espiègleries, masquant les sondes d'un costume de saltimbanque, que nous testions le miroir : Est-ce que le reflet était aussi profonds? Oui, il l'était, et tant qu'il me fut impossible d'en réfuter l'indéniable. La cyborg était, à ma grande surprise, une créature auquel j'accordais ma confiance. Une confiance éperdue. Lorsque nous nous sommes rencontrés, elle n'était qu'une esquisse de plus parmi les grises têtes peuplant Dreadcast, et j'ignorais qu'elle serait une partenaire. La partenaire.
Ma partenaire.
____________________________________________________________
𝔐𝔦𝔯𝔬𝔦𝔯, 𝔪𝔬𝔫 𝔟𝔢𝔞𝔲 𝔪𝔦𝔯𝔬𝔦𝔯, 𝔮𝔲𝔦 𝔢𝔰𝔱 𝔩𝔞 𝔭𝔬𝔲𝔟𝔢𝔩𝔩𝔢 ?
C'ₑₛₜ ₜₒᵢ, c'ₑₛₜ ₑₗₗₑ.

◊ Commentaires

  • Asajj (801☆) Le 01 Septembre 2017
    Merci à Hécate pour ces dernières semaines de RP aussi sérieux qu'hilarant, merci aussi d'avoir accepté de couper l'article en deux avec moi et pour ta jolie plume.
  • Hécate (208☆) Le 01 Septembre 2017
    *Oublies pas de m'envoyer la moitié des étoiles par recommandé postal Westcast !*

    Plus sérieusement : C'est moi qui te remercie, de m'offrir exactement le genre de jeu que je recherchais depuis mon aventure Dreadcastienne.