Recherche

EDC de Asajj

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Asajj

Cacher

13. Inutile

~ ♫♪ ~

✖︎ Il ne lui a fallu que quelques secondes pour altérer les caméras de surveillance du corridor 7-A du centre. Elle avait créé une boucle continuelle qui lui laissait un petit cycle pour traverser les portes de la salle 7-2, et puis d'en ressortir sans se faire repérer par les gardes lourdement armés. Inutiles, on lui avait dit que ses projets étaient inutiles. Bande de minables. Comment une avancée technologique peut être jugée comme inutile, la perfection des vies, des corps, des esprits ? C'est tout comme si elle l'était ; inutile. C'est cette obsession qui rythma sa soirée, qui déclencha soudainement ce besoin de se prouver au monde, d'avoir le dernier mot sur la question.

✖︎ L'orc était avachi sur le comptoir, face à quatre bouteilles de skiwi pleine, rapidement vidée. Elle jaugea la candeur de cet individu qui lui avait tout d'un être inutile, d'un projet sans but. Lui-même l'ignorait. D'ailleurs si on lui avait posé la question il aurait surement affirmé être le plus beau, le plus fort, et le plus performant de toute sa race. Jamais le plus intelligent. C'est fou comme ce trait de personnalité semble s'évader à chaque coin de cuve offrant la naissance d'un nouveau spécimen dans la cité. Lui, l'avait définitivement pas rattrapé. Il ne lui aura fallu que quelques promesses de richesses, de puissances et de secret pour le condamner à suivre la cyborg jusqu'au centre-ville. Il n'était pas discret mais assez rond pour inventer des excuses. Celles-ci furent aisément gobées par les scientifiques et les ingénieurs curieux et même alarmés à la vue d'une telle masse. Tellement d'ailleurs, qu'un badge d'accès ne fut pas difficile à extirper d'une de leurs poches.
— "C'est là, entre. Ôte tes affaires, elles risquent de faire obstruction au processus d'accès."

✖︎ Le regard fixé sur les fenêtres fictives de commandes de sa réalité améliorée, les doigts métalliques bâtant les panneaux de contrôle des cuves, le badge inséré dans le plan de travail. Cela commença. La cuve s'ouvrit proprement en un couinement mécanique qui ne ressemblait pas à un grincement. L'Orc y entra, dénué de ses affaires. Un sourire malsain lui fut offert. La cuve se referma, relâchant toute forme de pression d'air, et puis commença à se remplir d'un liquide verdâtre qui paraissait convenir en couleur à l'orc toujours en quête de son trésor. Très rapidement, son souffle quitta ses poumons, ses yeux restaient ouverts, fixant la cyborg d'un air mort, glacial.

✖︎ La métamorphose débuta. L'orc commença par perdre sa carrure monstrueusement musclée, le gras qui l'accompagnait aussi. Ses joues furent creuses, ses os n'en étaient plus. La cuve se vidangea, pour laisser la place aux particules métalliques de s'accrocher à ce squelette pour en bâtir un nouveau, plus solide, plus fort. Son crâne aussi fût attaqué, plus lourdement, la construction se faisait seule, des câbles, des mécanismes, des ports, des prises. Tout.

✖︎ La cyborg, ébahie par la création, attendit finalement sa sortie. Elle l'avait fait, en trichant peut-être, mais c'était fait. Un droïde se présenta à elle. Son activation engendra une violente mélopée de cliquetis mécaniques, comme si chaque jointure et articulations se réveillaient. Il était son enfant, sa création - celle qui se crée seule -. Et elle était là, figée, accueillant à bras ouverts l'être nouveau, la dernière naissance de Nuke, la première naissance de D00D.
Spoiler (Afficher)
Merci pour cette superbe occasion. Tout simplement.

◊ Commentaires