Recherche

EDC de Alayna

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Alayna

Cacher

A la prochaine, fillette.




5/288.1, Orion's Lambik.




T'as un truc fort.. ? Genre qui m'flingue le cerveau.. ?
Ça va pas?
Non.
Keskia? J'bute qui?
Tu peux virer Clary de la liste des transfuges. Elle est morte.


Suffit d'un rien, une routine de programmes automatiques, quelques lignes de codes, pour que ça te tombe sur le coin de la gueule, sans vaseline, pour définir ton nouveau statut matrimonial ;
Veuve, après 7 années de mariage, à supporter cette rousse, à l'aimer a en crever, ou presque, visiblement.
Le pochon à drogues se vidait tranquillement, ce même pochon qu'elle avait dérobé à son ex, qui lui avait elle aussi claqué entre les doigts.
Deux femmes, deux mortes, à quand la troisième ?
Au moins celle-ci lui avait souffler des mots doux, avant de s'endormir, pour la dernière fois.



Encaisse gamine, encaisse. Tiens bon, tiens droit.
C'est ce qu'elle te répète, la vieille vaut' qui t'colle depuis ce moment, qui t'aide à avancer.
Et tu tiens, tu y parviens, le dos courbé, avec un peu de plomb dans l'aile, mais t'avances, toujours hargneuse, avec tes idéaux, tes convictions.
"J'ai confiance, t'y survivras."
Chagrin noyé dans le boulot, se murant à l'extérieur, laissant paraître faux semblants.
Elle porte un masque, pour la première fois, elle est ce qu'elle déteste, prenant sur elle, délaissant les autres, insultant ceux qui l'irritent.
Ah non, ça c'est naturel chez elle, la boule de nerfs en oublie pas les fondamentaux.




3/288.2, Centre Militaire.



Une heptade, c'est cours, mais tu souffles un peu, non ? Certains t'arrachent des sourires un peu plus francs, ceux qui te côtoient te font comprendre que tu es à ta place, ici.
Une rebelle, une vraie, on t'estime alors que les dernières bribes du SI qui peuvent encore t'habiter s'estompent avec les morts & les cryos qui t'accompagnaient là-bas.
Tu t'es construit un foyer, fait des amis, proches, pas d'ennemis.
Tout semble rouler, s'améliorer jusqu'à.. ce soir ?
Casse toi la gueule, à nouveau, gamine.

L'état d'Hannae aurait du te mettre la puce à l'oreille, mais ton orgueil voulait pas que tu montres un peu de douceur à côté de l'Arachide, pourtant c'est elle qui te l'annonce, malgré elle, sans le vouloir, te pensant au courant, considérant peut-être que ta rage du soir y était liée.
Quelque part tu savais que ça allait arriver, mais si tôt, si vite ?
Il t'a tout lègué, après tout, jusqu’à sa chevalière.


Désolée pour ton père. Tu me dis, si t'as besoin.
Quoi mon père ?
Sa puce n'est plus.


Tu fonces, t'isoles, te coupe de tout, et là tu t’effondres, dans un mélange de rage, de chagrin.
Tu veux te faire du mal, mais t'en a même pas la force, faiblarde.
Hurle, chiale, saigne, y'a que ça d'vrai ici, après tout.
Une commande à la volée entre deux sanglots, et tu vois qu'il est pas parti seul.
Éclate ton deck, porteur de mauvaises nouvelles, hurle, chiale, brise toi les mains, gamine, la nuit elle va être longue, et pleine de cauchemars.


Cimer.. Ouais, on se verra une prochaine fois. T'auras une gamine LR d'ici là !
J'espère bien. J'serais encore plus fier d'toi.
M'genre, ta fille Leadeuse rebz et t'es fier ! Dissident !
Bah wé. J'serais aussi fier si Kim d'vient Noble, t'sais.
J'suis un stade où j'm'en bat la race d'ce conflit, j'suis bien dans mon coin à pas en prendre part.

V'là, j'y vais. A la prochaine, fillette. Change pas. J'suis fier de toi ! J't'aime.


FALLAIT RESTER DANS TON COIN AU LIEU D'CREVER, BATARD !




Spoiler (Afficher)
Résumé à l'arrache de ma pantine, qui s'en prends pas mal dans les dents, en peu de temps. J'trouvais pas l'inspi, je sais pas si c'est lisible plus que ça. Merci à Jeeny qui lui sert de bouée !(ladamenvert) Et à tous les JD que je croise bien entendu, qui continuent de la faire évoluer, cette sale teigne.
Utilisable RP dans la mesure des connaissances, même si rien d'important noté ici.

Informations sur l'article

Alay'
11 Février 2018
249√  24 6

Partager l'article

Personnages cités

Dans la même categorie

◊ Commentaires